les ga'bonheur

les ga'bonheur

Vacances au Gabon

Et voilà nos vacanciers sont arrivés. Pendant deux semaines nous recevons Florence et Bernard, la soeur et le beau-frère de Nico. Ils ont été mis dans le bain directement, en arrivant sous la pluie le dimanche soir. Nico a commencé à leur faire visiter Libreville et ses environs dès le lundi matin, ils sont allés faire une petite marche à l'Arboretum, avec bien entendu un peu de pluie sinon ce n'est pas vraiment le Gabon. Ils espéraient croiser un chimpanzé ou plusieurs mais non, pas de chance. Le gardien leur avait pourtant donné espoir en leur disant qu'ils en avaient vu 5 la veille ou quelques jours avant. La journée s'est poursuivie avec une visite du marché artisanal au centre ville. 

 

21319009_1816547758373126_1652809791772196591_o.jpg
arboretum

 

Le mardi, sortie tous ensemble à Santa Clara. on veut leur montrer la plage, faire un petit pique-nique sur le sable et profiter du beau temps pour se baigner. Bon, pour le beau temps on repassera. on est parti sous la pluie, qui ne semblait pas vouloir s'arrêter. Du coup en chemin on décide de s'arrêter à l'Akouango pour y manger et être à l'abri. Pas de chance, on est mardi. Ils ferment le mardi, même pendant les vacances scolaires... on s'est rabattu sur la plage un peu plus loin, où il y a plusieurs paillettes colorées à disposition, un restaurant... Bref, on est à l'abri pour notre pique-nique. Charlie est ravie, malgré la pluie elle a beaucoup de choses à observer et écouter. En début d'après-midi la pluie finit par se calmer et on peut enfin se poser sur la plage et profiter un peu. Flo et Bernard se sont baignés, malgré la couleur marronnasse de l'océan... Petite douche froide en partant, Nico va régler la paillote, oui parce qu'ici rien n'est gratuit. On n'avait pas regardé le panneau des tarifs en passant, on pensait que cela serait 2 ou 3000 FCFA comme partout pour avoir une table. Et non, 15000 pour être à l'abri de la pluie pendant une bonne heure. C'est bien la première et la dernière fois qu'on s'arrête ici...

 

23115035_10155296959923802_1686431031_n.jpg
les paillotes à 15000

 

La météo a été plus clémente les jours suivants. Ils sont allés tous les trois passer deux jours à Nyonié. J'ai préféré rester à Libreville avec Charlie, aucun intérêt pour elle d'aller là-bas et les risques de se prendre une bonne pluie sur le bateau ou le 4x4 étaient élevés... Du coup on a passé deux journées au calme toutes les deux. La séjour à Nyonié était sympa, ils ont pu voir pas mal d'animaux : des éléphants, de gros troupeaux de buffles, des singes, un aigle... Tout cela pendant le safari en voiture le mercredi après-midi. Le jeudi matin Flo et Bernard ont fait 15 km à pied dans la jungle  avec un guide, ils ont encore pu voir des buffles et des éléphants de très prêt, dont une famille d'éléphants. Ils ont vu aussi des singes sauter de branche en branche sur leur chemin. Pendant leur randonnée matinale, Nico s'est baladé le long de la plage et lui aussi a eu la chance de voir des singes. 

ils ont eu de la chance niveau météo, plus que les jours suivants, il y a juste eu un orage dans la nuit.

Apparemment ce petit séjour leur a plu, la convivialité des lieux, les repas tous ensemble, les apéros à volonté, et particulièrement la Regab, la bière du Gabon, qui plait beaucoup à Bernard ! Partis à peine deux jours, ils ont eu l'impression d'être partis plus longtemps et d'avoir bien profité de cette escapade dans la jungle gabonaise. 

 

fullsizeoutput_17b.jpeg
quelques buffles...

 

Après ces deux journées bien remplies et fatigantes, Nico a déposé les touristes au Beach Club pour une journée restau/piscine/repos. Bon, en pleines vacances scolaires forcément ils n'étaient pas les seuls là-bas... Une trentaine de gamins était aussi présente pour un anniversaire légèrement bruyant... Mais bon, ils ont pu profiter d'une journée plutôt belle, pourtant le ciel était bien gris et chargé jusqu'à 11h... La saison des pluies est corsée cette année.

 

Après une journée cool, départ samedi matin à 6h pour Lambaréné. La route n'est pas très longue, mais en très mauvais état alors il faut partir de bonne heure pour ne pas arriver trop tard là-bas, et éviter les bouchons du matin sur Libreville. Encore une fois nous restons sur Libreville avec Charlie. il y a beaucoup trop de route pour elle et sur place on ne fera rien avec elle donc autant rester tranquillement à la maison. 

La route est encore plus mauvaise qu'il y a un an et demi, lors de notre premier séjour à Lambaréné. Après N'Toum, la route n'est plus qu'une piste en très mauvais état, pleine de trous énormes. A l'aller ils verront un accident qui a bien failli couper la route dans les deux sens, deux camions renversés de chaque coté de la route, dans les gros trous de la piste. Au retour c'est un camion citerne qui s'est renversé dans un ravin... Cette route est vraiment dangereuse. 

Après presque 5H de route, et la pause photo obligatoire au passage de l'Equateur, les voilà arrivés à l'Ogooué Palace de Lambaréné. Sous la pluie bien entendu. Arrivés là-bas, la réservation n'est pas inscrite sur le registre... on avait pourtant téléphoné il y a un moment, mais rien n'est noté. Heureusement il reste des chambres, pourtant un bon nombre de familles de militaires a eu la même idée pour le weekend... 

 

Unknown.jpg
la piscine de l'hotel 

 

Le samedi après-midi la pluie s'est légèrement calmée, ils ont pu visiter le musée Schweitzer sur la vie et les actions du médecin. Au retour ils pensaient profiter un peu de la piscine et d'une petite sieste sur les transats, avec le retour du soleil... mais toutes les places étaient prises et la piscine déjà remplie. Pas de chance ! D'ailleurs impossible de s'installer en terrasse non plus, toutes les tables ont été prises par le groupe. 

 

En même temps à Libreville c'est le déluge. Le ciel nous tombe sur la tête, on a l'impression de voir de la brume tellement le ciel est blanc et bas... On a réussi à sortir pour une petite balade en fin d'après-midi seulement. 

 

Le soir c'est à nouveau à l'hotel qu'ils dinent, mais rien d'exceptionnel ici. Les repas sont moyens... Pourtant ils sont dans un palace ! 

Le dimanche matin, ils partent pour trois heures sur une pirogue, avec l'espoir de voir des hippopotames. on avait eu la chance d'en voir il y a un an et demi. Cette fois ci, dommage ils ne les verront pas. Ils sont bien là pourtant, le groupe qui les suivait en a vus... Pas de chance. Bon, ils sont contents quand même de leur petite sortie en pirogue, ils ont vu des pélicans, des singes, et les paysages sont vraiment chouettes. Leur guide sur la pirogue était aussi très sympathique, il a bien sûr terminé la balade par un passage sous le pont aux chauves-souris, qui est toujours aussi bruyant et dégoutant... 

 

fullsizeoutput_1f3.jpeg
Arbre à pélicans

 

La deuxième semaine est tout aussi remplie que la première... Avec des balades et des restaurants... A suivre...

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...

 

 

 

 



31/10/2017
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres