les ga'bonheur

les ga'bonheur

Les Ga'bonheur en Afrique du sud, épisode 1

Nous voici de retour à Libreville après une dizaine de jours à Cape Town en Afrique du Sud. Le retour pique un peu, il faut dire qu'on était bien là-bas... Le blog est certes consacré à nos aventures gabonaises, mais on va revenir en plusieurs parties sur ce magnifique séjour en Afrique du Sud qui nous laisse de superbes souvenirs pour le premier Noël de Charlie.

 

drapeau-afrique-du-sud-15090-cm.jpg

 

Nous avons quitté Libreville le samedi 16 au soir, décollage vers 23h30, mais après quelques péripéties sinon c'est trop facile !! Nico a voulu enregistrer les bagages plus tôt pour qu'on soit tranquille, impossible. On ne peut enregistrer qu'après 21H. Ce qui est bien dommage parce que quand il est passé vers 19H30 évidemment il n'y avait personne, cela serait allé très vite. Du coup, départ de la maison tous les trois à 21H, pour arriver à l'aéroport sous le déluge et les éclairs. Il y a un peu de monde qui attend pour enregistrer sur plusieurs vols différents. Un mec nous aide à gagner pas mal de temps, on ne sait pas trop pourquoi mais il nous a fait passer devant beaucoup de monde. Et heureusement parce que malgré ce gain de temps, on a poireauté pendant plus d'une heure dans la file d'attente c'était interminable. Pas de priorité avec un bébé, on nous laisse attendre, alors que certaines personnes ont des passe-droit et sont autorisées à passer devant tout le monde. Au guichet le mec est très lent pour vérifier les documents et il ne sait pas répondre à nos questions quand vient notre tour. Il hésite un peu mais nous dit que nos bagages iront directement au Cap, pas besoin de les récupérer à Johannesburg. Mouais, on vérifiera ça. Il a du mal à laisser passer Charlie sans carnet de vaccination, ben oui monsieur la fièvre jaune c'est pas à son âge... Bref, on passe enfin, et cette fois c'est une nouvelle file d'attente à la police aux frontières. Voilà notre tour, on donne nos passeports, et le policier qui s'occupe de nous s'en va sans rien dire en pressant le pas. Et là, scène improbable. Une femme essaie de passer, plusieurs policiers l'attrapent, dont le notre, elle se cramponne à une barrière, au bout de quelques minutes ils parviennent à la faire lâcher, ils la menottent et l'emmènent, devant des passagers à peine étonnés d'assister à ça... Bon, le policier revient, nous rend les passeports et c'est parti. Malgré pas mal de turbulences et un gros orage en début de vol, ça passe plutôt vite. 4H30 après le décollage on arrive à Johannesburg où le soleil est déjà debout. Il y a une heure de décalage et le soleil se lève très tôt ! 

 

vol-johannesbourg.jpg
Johannesburg que nous ne visiterons pas

 

Contrairement à Libreville, on passe en priorité avec un bébé ici. Et on a bien fait de poser la question, le mec du guichet à Libreville nous avait pourtant dit que tout était ok pour les bagages, mais non, on doit bien les récupérer pour les réenregistrer pour le second vol. On a peu de temps entre les deux vols et c'est un peu la course dans cet aéroport gigantesque. Après une nuit blanche on est un peu paumés, notre anglais est loin d'être au top en plus... Bref, on s'en sort à temps et on embarque direct pour Cape Town... Après une petite sieste de deux heures, l'avion se pose et ça y est, les vacances commencent... enfin presque. 

Les valises sont là, mais pas de poussette ! On attend que tous les bagages hors gabarit soient sortis mais rien. C'est parti pour déposer une réclamation, dans un anglais approximatif. La femme est compréhensive et agréable, elle nous assure qu'on l'aura dans la journée, et que le mieux est d'attendre le vol suivant, la poussette y sera surement. En attendant qu'il arrive, Nico s'occupe de récupérer la voiture de location, pendant qu'on se fait une petite pause avec Charlie. Après vérification, la poussette n'est pas dans le vol suivant. Alors tant pis, on laisse nos numéros de téléphone et notre adresse pour les vacances, on récupère la voiture, et cette fois, on y va !! 

 

images.jpg

 

Le premier trajet est drôle et flippant à la fois, ici on roule à gauche. Il faut un peu de temps pour s'habituer à ça, particulièrement dans les ronds-points.  Nico se répète à chaque carrefour "je roule à gauche, je roule à gauche..." et enclenche une fois sur deux les essuie-glaces au lieu du clignotant. Tout est à l'envers, heureusement que c'est une automatique ! On arrive à l'appartement au bout d'un quart d'heure, on trouve très facilement. Le coin est superbe. On est en bord d'océan, on aperçoit Table Mountain juste derrière, le ciel est d'un bleu magnifique, le soleil brille, l'eau est presque turquoise et appelle à la baignade (enfin quand on se rendra compte qu'elle est a 12 degrés en face de la maison on oubliera vite l'idée de la baignade), il y a du monde qui se balade sur la jetée, l'ambiance est chouette. On est surpris par le vent à la descente de la voiture. Un vent à décorner les boeufs comme diraient les gens du sud, qui nous coupe le souffle et nous file la chair de poule avec son fond d'air frais. On n'est plus habitué à avoir ce petit coup de frais, c'est bien agréable. On emmitoufle Charlie qui a des yeux grands ouverts et qui ne perd pas une miette de ce qu'il se passe ici. 

 

25660086_10155438338953802_2628194684929107840_n.jpg
plage le long de notre résidence...

 

On est en avance donc on s'arrête dans le restaurant le plus proche pour déjeuner, restaurant asiatique, le Wang Thaï. On galère un peu à comprendre le menu mais on se débrouille. Je suis ravie de commencer les vacances par des sushis ! L'addition est dérisoire, les serveurs accueillants, souriants, sympas... On est un peu dépaysés là, et très agréablement surpris. 

Pendant tout ce temps, depuis le départ la veille, Charlie est adorable. Elle est attentive à tout ce qui se passe, elle est calme, dort paisiblement dans l'avion, sourit aux gens... un bonheur ! 

Après le restaurant on va à la rencontre de Charl, notre hôte Airbnb pour la semaine. On attend à l'entrée de la résidence, on voit passer plusieurs grosses voitures en se demandant si c'est lui qui arrive au volant de la grosse Audi, ou bien de la Porsche qui se gare à côté de nous. ET c'est lui, qui arrive tranquillou avec sa petite Porsche Panamera. Un monsieur costaud, le sourire au lèvre, dynamique et avenant. Il est très accueillant, parle fort et vite, on essaie de le suivre, il nous fait une visite rapide du logement après nous avoir aidés à monter les bagages. Tout est nickel, l'appart est comme neuf, il a même acheté un lit bébé pour Charlie. Il nous donne quelques consignes, puis quelques conseils pour les principales excusions à faire, sur la météo, les horaires etc... On reste scotchés par sa sympathie et sa gentillesse, il faut dire qu'au Gabon on oublie un peu ce qu'est la notion d'accueil... 

Depuis la terrasse on a vue sur Table Mountain, on est à quelques mètres de l'océan, c'est le top !

 

25443117_10155428528698802_1855106128053813899_n.jpg
Vue de la terrasse

 

Après avoir rangé un peu nos affaires et découvert les lieux on file faire quelques courses dans le centre commercial qui se trouve juste à 2-3 kilomètres de là. On est dimanche après-midi mais c'est ouvert. Bonne surprise pendant le trajet, l'aéroport nous appelle, la poussette est retrouvée, on nous dit qu'on nous la dépose le soir même à la maison directement, génial !! Je dis à la femme au téléphone de déposer la poussette à la sécurité parce qu'on ne sera pas à l'appartement. Aucun problème. 

Dans le centre commercial, gros succès pour Charlie, tous les gens que l'on croise sont sous le charme et adorent la voir avec ses lunettes de soleil. Ca fait rire tout le monde, et on a droit à peu près 20 fois par jour à "oh my God she's so cute !!". Ils sont fans des bébés là-bas, et Charlie est une vraie star partout où on va. Elle sourit aux gens et ils sont encore plus contents ! 

Bref, on fait nos petites courses et on découvre des produits que l'on ne trouve pas au Gabon, on se fait un peu plaisir du coup. Le magasin est propre et donne envie. Le soir on est claqués par le voyage, la nuit presque blanche et les premières découvertes. Du coup, on se prend un petit Macdo, petit plaisir qu'on n'a pas au Gabon... et au lit de bonne heure pour attaquer sérieusement les vacances le lendemain. On va commencer de bonne heure, le jour se lève à 5h, et Charlie aussi ! Mais se réveiller face à l'océan, avec le bruit des vagues c'est plutôt agréable alors ça rend le réveil moins difficile...

 

25659941_10155443614353802_1093111046909715130_n.jpg
au lever du jour...

 

Bon on est un peu agacés peu de temps après le réveil. Après un petit dej sur la terrasse avec une vue superbe, on part pour la journée, direction Waterfront. Petit arrêt par le poste de sécurité pour récupérer la poussette qui a du être déposée la veille au soir. Déception, il n'y a rien... Porte-bébé encore pour la journée tant pis, on s'occupera de ça plus tard. 

Cette première vraie journée de vacances a été bien remplie. Nous sommes donc allés en direction de Waterfront, sur les docks réhabilités. On y trouve de nombreuses boutiques, des restaurants, une grande roue, on croise des troupes de danseurs et de musiciens, tous plus entrainants les uns que les autres. D'ailleurs Charlie adore les groupes de chanteurs ! On y trouve aussi un énorme centre commercial : le Victoria & Alfred Waterfront. On y trouve des dizaines de boutiques pour tous les gouts, et pour toutes les bourses. On y passe pas mal de temps, on achète quelques petits trucs mais comme on vient d'arriver on ne se lâche pas trop non plus. On passe bien entendu un peu de temps dans les traditionnelles boutiques de souvenirs.

 

IMGP2764.JPG

 

On fait une petite pause en fin de matinée pour boire un verre au bord de l'eau. Que c'est agréable de pouvoir s'installer en terrasse et profiter de la vue... On continue notre virée au Water Shed dans le même quartier. C'est un grand marché artisanal couvert. On y trouve un peu de tout, du tee-shirt en pagne, au tableau du big five, en passant par un mec qui crée des guitares à partir de simples barils, ou encore des animaux en perles et des oeufs d'autruche peints et décorés à la main. 

Juste à côté on entre dans un petit marché super sympa, couvert également, cette fois avec des stands de bouffe : des smoothies, des jus, du chocolat, des cacahuètes, des glaces, sandwiches divers et variés, des pâtisseries... La musique est très forte, les gens mangent à toute heure (c'est ce qu'on remarque chaque jour, tout le monde mange tout le temps là-bas...), et en même temps ça donne envie. Y a plein de couleurs, d'odeurs, c'est joliment présenté, les gens sont souriants, ils font goûter... A l'extérieur de ce marché, il y a encore un petit groupe qui joue du rock, c'est sympa mais très bruyant pour le coup. 

 

IMGP2886.JPG

 

Le midi, on teste un snack, une chaine de kebabs : ANAT. On choisit notre viande, notre pain, nos ingrédients... après le Macdo de la veille c'est très équilibré ! Mais on se donne bonne conscience en se disant qu'on marche énormément. 

Après ce festin, on se dirige vers l'aquarium two oceans qui est à deux pas de là. On y trouve pas mal de sortes de poissons, des requins, des pingouins, quelques serpents et grenouilles, des raies, langoustes et araignées de mer, des méduses... Charlie est même allée mettre sa tête dans l'aquarium de poissons clowns, faire un coucou aux cousins de Némo avec son Papa. Elle a adoré cette visite, les pingouins et les poissons lui ont bien plu ! 

 

fullsizeoutput_3ac.jpeg

 

Après cette journée bien remplie, on rentre à l'appartement. Mauvaise surprise, la poussette n'est toujours pas arrivée. Nico décide alors de retourner à l'aéroport pour voir ce qu'il en est et retrouver cette poussette... Arrivé là-bas on lui assure qu'elle a bien été livrée la veille en fin d'après-midi à la sécurité de l'hôtel. Je suis allée dans chaque hôtel de la rue, personne n'a la poussette... A l'aéroport on montre à Nico le papier signé par un membre de la sécurité, pas de doute, elle a été livrée, mais où et à qui ? Nico revient et retourne dans chaque hôtel, et par chance il tombe sur la personne qui l'a réceptionnée la veille. Il récupère enfin le Graal !! Nous qui avons prévu une grosse journée le lendemain elle va nous être bien utile. Nous voilà soulagés de l'avoir récupérée et de finir enfin cette histoire ! 

La journée se termine dans le calme de notre appartement, au son des vagues...

 

images.jpg
on a la poussette !!!

 

A bientôt pour la suite des vacances...

 

 



29/12/2017
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres