les ga'bonheur

les ga'bonheur

Au revoir le Gabon !

Et voilà, on y est. Dernier jour à Libreville, dernier jour de notre aventure gabonaise. Enfin, Nico reste encore trois semaines ici, mais l’aventure est finie. Une grosse parenthèse de trois années se referme, et demain on retourne à la réalité. Ici on vit dans notre bulle, on est loin de tout, de tout le monde, comme si on était dans un univers parallèle. Et avec le temps qui change peu, et les journées qui sont toujours les mêmes : le soleil se lève et se couche toujours à la meme heure toute l’année, on a l’impression que le temps ne passe pas vraiment. Enfin, c’est assez difficile à expliquer et à exprimer mais ces trois années auront été longues, et en même temps, mince mais c’est déjà fini ! 

 

27710433-5A6B-48F1-B312-C3B8F5F312CF.jpeg
Faut sortir de la bulle…

 

Cette dernière semaine à été chargée. Et j’ai encore fait des découvertes à quelques jours du départ. Notamment une petite boutique vers le centre ville : création la fée, qui propose des articles en pagne. On y a trouvé de chouettes cadeaux pour une copine qui s’en va elle aussi. J’ai aussi découvert il y a quelques semaines, une petite boutique de pagnes : belle et bien de Libreville, qui a de jolis tissus. Et la gérante est plutôt agréable et sympa. La boutique se Trouve dans le quartier Ambowé, avant le débarcadère. Bon elle est plutôt connue maintenant et beaucoup de monde y va. 

Je suis allée me faire faire des vêtements chez le couturier en face du camp. Il est installé ici depuis peu, et a déjà beaucoup de succès. Lancé par une femme de militaire, il a son atelier juste en face du camp et travaille plutôt bien. Ils font beaucoup de bombers et de trench principalement, mais on peut leur demander toute sorte de vêtements. On repart avec une veste longue (une pour charlie et la même pour moi), et je me suis fait faire un bombers. 

 

35331250_600630903655920_448573256341913600_n.jpg
mon bombers !!

 

Avant le grand départ, on est allé à la Baie des tortues pour notre dernière visite Là-bas, histoire de passer une bonne journée pour notre anniversaire de mariage. On y est toujours aussi bien, d’autant qu'on y est allé en semaine, il n’y avait presque personne à part nous. Charlie a adoré le bateau, la piscine, le repas aussi… et on a eu une chance incroyable : on a pu observer de très près un éléphant venu prendre son petit déjeuner juste Derrière les bungalow. C’était vraiment génial a voir, surtout qu’on ne s’y attendait pas du tout ! une jolie surprise avant de quitter le pays. Il y avait en même temps que nous, un petit groupe de Personnes qui semblaient participer à un coaching de groupe, mais je ne sais pas vraiment dans quel domaine. Après le repas, ils devaient tous aller dans la piscine mais ils n’étaient pas du tout motivés. Leur coach leur disait  « allez, l’eau c’est très bon pour la digestion, et après la piscine, on passe au salé ». Au salé ? Oui, il voulait dire qu’ensuite ils iraient dans la mer… ahah on n‘en pouvait plus. Une femme a répondu « ah ben bonjour la grippe », et difficile encore pour nous de nous retenir de rire. Charlie a pataugé toute la journée, elle a joué dans le sable, admiré l’éléphant, les paons, les chiens…

Bref, c’était une superbe journée ! 

 

BE265688-D6DF-4F8E-AD4B-D3127DC4D0F0.jpeg
une jolie rencontre

 

Je suis allée à l’agence Air France du bord de mer, pour acheter le billet d’Haston. En voyant leurs affiches « air Belgium jusqu’au 19 juin » je me suis empressée de demander qui prenait le relais ensuite, si c’était la Suède comme on l’avait entendu. « Pure intox » me dit la dame, c’est Air France qui reprend comme avant, mais avec un avion légèrement plus petit. Parfait ! C’est un soulagement de savoir que je vais voyager avec Air France comme d’habitude. Surtout avec tous les problèmes rencontrés avec Air belgium ! 

 

9642383lpw-9642389-article-air-france-avion-missile-coree-du-nord-jpg_4465358_1250x625.jpg

 

Bien entendu on a continué nos restau avant le départ, j’ai fait plusieurs petits dejeuners : chez Paul et à la résidence du phare avec des copines. Le cadre y est tellement chouette… Bon Paul c’est plus classique, et on en trouve partout en France donc rien d’exceptionnel ! 

On a tenté à nouveau le couscous au palais d’amine. Et bien raté une nouvelle fois, ce n’est ouvert que le soir, le midi on mange dans le salon de thé au décor tellement kitch... du coup on a laissé tomber l’idée, et on a filé au Don Vincenzo. On aurait pas du… on avait dit qu’on n’y retournerait pas et bien on aurait dû nous écouter ! Les plats n’étaient pas très bons, et on a attendu des plombes pour être servis alors que c’était loin d’être bOndé. Puis pour le dessert, on nous dit plusieurs fois « ca Vient dans quelques minutes ». Et au bout de vingt minutes d’attente, on Nous dit   « madame Votre dessert en fait c’est pas possible ». Ok, ben on paye et on s’en va… 

On aura finalement réussi à manger notre couscous, mais pas au palais d’amine non. On a commandé chez Salma, et cetait très bon Pour un prix raisonnable en Plus. 

 

8D8A58E9-19D4-4B5C-9A56-24E0944CD7E9.jpeg
Charlie admire l’océan depuis la terrasse de la résidence du phare 

 

Voilà, les valises se remplissent, l’appartement est tout vide. On a dit au revoir à beaucoup de monde, on va passer une partie de la journée avec des amis, et ce soir encore on dira au revoir à ceux qui seront à l’aéroport pour un dernier Bisou. Haston est au maximum de son stress, vive les cachets qui vont l’aider à dormir dans sa caisse. 

Difficile de se dire qu’on ne remettra plus les pieds ici, on n’entendra plus les gris du Gabon chanter au dessus de nos têtes matin et soir pendant la balade, on ne s'énervera plus contre les taxis qui déboitent sans prévenir (ouf !!), on n'aura plus les cocotiers et les palmiers depuis notre fenêtre (quoi que, en corse certainement), on ne croisera plus d'éléphant derrière un hôtel, haston ne chassera plus les gros lézards, mais il va enfin retrouver le plaisir de longues balades, et ailleurs que dans un camp militaire, on n'entendra plus des "oooh ma copine oh" quand on se baladera avec Charlie, on n'achètera plus nos ananas de brousse, ni nos mangues et avocats du Gabon, mais bonne nouvelle, on pourra à nouveau sortir le soir sans craindre la piqure de moustique (en tout cas, pas de celui qui refile le palu!), on n'ira plus faire nos courses à Mbolo, on ne fera plus réparer un pneu sur un bout de trottoir... La liste pourrait s'allonger à l'infini, que ce soit les points négatifs comme les positifs. 

 

aurevoir_0.png

 

Une chose est sûre, ce séjour restera une superbe expérience, riche en émotions, en découvertes, en rencontres aussi... On revient avec un magnifique bébé (dit la maman objective) et avec des souvenirs plein la tête. Maintenant, place à un nouveau chapitre de notre vie, de nouvelles rencontres, de nouvelles surprises et découvertes. A bientôt la Corse. 

 

Au revoir le Gabon, merci pour tout. 

Au revoir à tous nos lecteurs, merci de nous avoir suivis pendant ces années, merci pour vos commentaires et vos petits mots, et à bientôt pour nos aventures corses...

 

 

 

 

 



30/06/2018
6 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres