les ga'bonheur

les ga'bonheur

Bienvenue 2018 !

Et voilà, après une dizaine de jours à Cape Town nous sommes de retour à Libreville. Le retour est déprimant les premiers jours, pas facile de revenir d'un pays qui est en tous points à l'opposé du Gabon ! L'accueil, le climat, le sourire des gens, les routes nickel, les nombreux endroits à visiter et lieux à parcourir à pied, l'eau presque turquoise et le ciel bleu... On retrouve notre océan marronnasse, nos plages pas vraiment propres, l'accueil inexistant la plupart du temps, sans bonjour ni sourire, le taux d'humidité qui nous fait transpirer à la moindre sortie, l'absence de lieu pour se balader à pied, et les routes pas terribles. Mais on a vite repris le rythme quand même. Nico au boulot et moi avec Charlie à la maison. Haston était ravi de nous retrouver ! Bon on va arrêter de se plaindre deux minutes quand même. On est bien au Gabon, mais c'est qu'on a tellement aimé les vacances qu'on a eu du mal à revenir. 

 

AAEAAQAAAAAAAA2wAAAAJDU3ZGFlMzNmLWUzMmQtNDc3ZC1iNWVmLTczMjFhZTYwMTg1Zg.jpg


 

Nous avons retrouvé aussi la pluie et les orages qui sont vraiment très nombreux en cette troisième année ici. Nous n'avons pas vu passer de petite saison sèche, la pluie n'a jamais cessé. 

Charlie a pris son premier bain à la piscine du mess. On a été un peu déçus d'y aller. Cela faisait quelques mois quoi n'y avait pas mis les pieds, et bien tout est cassé : les transats et les parasols sont fichus... Bien dommage que les gens n'en prennent pas plus soin en sachant que cela ne sera sans doute pas remplacé avant un moment. Nous n'y sommes pas restés longtemps pour le coup, une petite demi-heure histoire de faire trempette, rien de plus. On va essayer d'y aller régulièrement en guise de cours de bébé nageur pour Charlie. Elle n'a pas trop compris ce qu'il se passait la première fois, on verra pour la suivante !! 

 

images.jpg

 

Quand nous étions en Afrique du Sud nous avons appris qu'une attaque au couteau avait eu lieu au marché artisanal. Deux danois venus pour tourner un documentaire pour National Geographic ont été poignardés dans les allées du marché pendant qu'ils cherchaient quelques souvenirs. Je n'en parlerai pas plus, ici les histoires vont bon train, on entend tout et n'importe quoi alors comment savoir la vraie histoire dans tout cela... C'est malheureux en tout cas pour ces deux personnes. Le marché est désormais fermé, c'est là-bas que j'allais régulièrement chercher des cadeaux, des sarouals... On y était pourtant bien, les vendeurs étaient pour certains insistants mais pour la plupart ils étaient drôles, gentils et agréables. Je ne sais pas si une réouverture est prévue...

 

Marché-Artisanal-.jpg


 

Nous n'avons pas spécialement fêté le nouvel an. Un petit repas tous les deux à la maison ça nous a suffit. Sortir le soir avec Charlie c'est un peu compliqué, entre les moustiques et le bruit... Du coup on était bien à la maison. Par contre dehors c'était la fête pour beaucoup, on a eu droit aux pétards et feux d'artifice pendant plusieurs jours. Nous en profitons pour souhaiter à tous nos abonnés une très bonne année 2018, de beaux projets, des réussites, de l'amour, du bonheur et de la santé ! De notre côté 2018 sera chargée de changement, c'est l'année du départ du Gabon, notre retour en France. Nous attendons le papier officiel avant de dévoiler notre lieu de retour même si certains sont déjà au courant. CHuuuuuut. Le changement va être super en Tout cas, une nouvelle aventure, de nouvelles rencontres et découvertes à venir en juillet.

 

Unknown.jpg


 

Avant de partir nous profitons encore du Gabon, nous sommes retournés au golf un dimanche midi, pour profiter du cadre et du restaurant avec des amis. Et par hasard nous avons choisi le bon jour, jour du départ des gérants du restaurant.  Ils quittent la gérance et apparemment pour le moment il n'y a personne pour prendre la suite. C'est bien dommage on était bien là-bas et on y mangeait bien. Mais du coup le dernier jour était sympa. Il y avait pas mal de monde, et de l'ambiance. On espère que cela va être repris, et que le chef cuisinier sera aussi bon. 

 

CH 2012  dec2.jpg

 

Nico a fait un aller retour à Paris dans le cadre du travail. Au retour dans l'avion il était avec les coureurs cyclistes et leurs équipes, venus au Gabon pour la Tropicale. Elle a commencé le lundi 15 janvier et traverse une partie du Gabon, jusqu'au 21 janvier, étape finale qui les ramènera à Libreville. 

D'ailleurs nous avons revu une partie des équipes de la course. Dimanche nous sommes allés manger dans un des restaurants du Radisson Blue. Et les coureurs sont logés ici avec leurs équipes. Il y a plusieurs restaurants dans l'hôtel, nous avons choisi Olatano, qui propose apparemment un buffet avec des plats internationaux. Bon, on a bien mangé, mais pour 25000 CFA par personne, on n'a pas non plus mangé des choses exceptionnelles. C'était un buffet bien garni mais avec des choses très simples finalement. Par contre on était bien sur la terrasse, le temps était agréable il y avait du vent, face à l'océan, et vue sur la jolie piscine de l'hôtel. Nous avons mangé à côté de Monsieur Bernard Hinault d'ailleurs. 

La prochaine fois on testera l'Amaya, qui propose une carte de burgers. 

 

olatano_restaurant.jpg

 

Ce mois de janvier est placé sous le signe du sport au Gabon. Il y a donc la Tropicale qui a démarré, et il y a la CAN de Handball 2018 qui démarre également ici le 18 janvier. On ne sait pas trop quel niveau a l'équipe du Gabon nous verrons. Apparemment il y a un palais omnisports qui vient d'être terminé, il faudra voir ça ! 

 

Unknown.jpg

 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...

 

 

 

 

 

 



16/01/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres