les ga'bonheur

les ga'bonheur

une nouvelle aventure commence...

Après deux semaines de silence, voici quand même un nouvel article. La semaine dernière avait été très calme de notre côté, un peu trop d'ailleurs. Il n'y avait vraiment pas de quoi remplir un article ! Et puis les évènements tragiques du week-end dernier ont enlevé toute envie d'écrire quoi que ce soit sur ce que l'on vit ici. Je n'ai pas prévu de m'étendre là-dessus, ce n'est pas le sujet du jour, mais c'est assez compliqué de vivre cela de loin. Beaucoup de sentiments différents se mélangent face à cette horreur qui arrive loin de nous, mais chez nous quand même. On n'habite plus en France, mais c'est chez nous quand même. Impuissance, culpabilité, tristesse, peur, mal du pays... Au Gabon, on n'en parle pas. Ce n'est qu'une actualité parmi tant d'autres... Cela augmente le mal-être qu'on peut ressentir face à tout cela. On se sent concernés et touchés au plus profond de soi mais on ne peut pas partager ce sentiment dans la vie quotidienne gabonaise. En tout cas pas dans mon quotidien...

 

vf_pray_for_paris_445.jpeg_north_1160x630_white.jpg

 

La semaine qui vient de passer a été assez calme aussi, mais le temps passe vraiment très vite et on n'a pas le temps de faire tout ce que l'on voudrait. Lundi j'ai fait ma bonne action, j'ai passé mon après-midi à aider ma nouvelle collègue de l'école. C'est nous qui préparons nos fiches de travail pour nos classes alors quand on commence, et qu'on n'a jamais travaillé avec des enfants, cela peut vite s'avérer compliqué. On se débrouille comme on peut, internet est une ressource inépuisable dans ce domaine.

Et en fin de journée j'ai enfin rencontré une psychologue qui a un cabinet à Libreville depuis un an. Elle voulait que l'on se voit pour éventuellement travailler ensemble sur un projet d'ateliers pour des groupes d'enfants et adolescents. Après lui avoir expliqué que je m'étais tourné vers l'école faute d'avoir trouvé un institut qui accueillerait des enfants handicapés, elle m'annonce que ce que je cherche existe !! Un centre pour enfants handicapés a été ouvert en septembre, pas très loin de chez moi (royal, pas de bouchons pour y aller !!), et il y a de gros besoins pour former les professionnels, pour écrire le projet, en gros pour tout faire. C'est tout simplement parfait pour moi, exactement ce que je recherche. Rendez-vous est pris pour le jeudi pour visiter les lieux et rencontrer le directeur du centre, un enseignant spécialisé. J'en parle aussitôt à une copine qui est orthophoniste, je me doute que le projet l'intéressera. Effectivement elle est super intéressée et se joint à nous pour la visite du jeudi.

 

11659296_10206624202865239_5794380106699759930_n.jpg

Le centre s'appelle "tous différents" et est installé dans une grande maison, dans le quartier "Charbonnages". Il y a une quarantaine d'enfants et adolescents accueillis à la journée. Ces enfants ne sont pas scolarisés dans le schéma classique, ils sont souvent cachés dans les familles. Le handicap ne se montre pas, on n'en parle pas. Ce sont des enfants issus de familles aisées, qui ont de 4 à 24 ans. Ils sont porteurs de handicaps divers, allant de l'autisme à la trisomie, en passant par des handicaps moteurs. Les diagnostics ne sont pas toujours posés pour certains enfants. Il y a plusieurs groupes d'âges, chacun installé dans une toute petite pièce où il y a seulement des tables et des chaises. Les plus âgés ont accès à une formation professionnelle, comme la coiffure ou la couture par exemple. Le centre est tout récent et les "éducateurs" n'ont aucune formation. Ils sont demandeurs et en attente de formation. La tâche est lourde mais c'est EXACTEMENT ce que je cherchais, je ne pouvais pas demander mieux. Si nous arrivons à travailler ensemble, avec la psychologue, l'orthophoniste, l'enseignant spécialisé ainsi que tout le personnel du centre, on va pouvoir monter un super projet pour cet institut !

L'école me prend toutes les matinées alors je vais aller passer quelques après-midi par semaine au centre, les premières semaines ça sera de l'observation. J'ai hâte de démarrer, j'y vais demain après-midi pour ma première séance d'observation.

 

12278789_751456951654171_6638450116706115067_n.jpgLe centre

 

Mardi midi nous sommes encore allés à l'Enk, le restau à l'intérieur du camp, avec une copine et son fils. Ce jour là ils servaient du poulet yassa en plus, une spécialité africaine. Et le soir nous y sommes retournés avec des amis pour l'apéro. Haston aussi était de la partie, après sa balade avec sa copine. Cela tombait bien, mardi soir il y eu ce rassemblement "tous au bistrot" à Paris. Nous l'avons fait, mais à Libreville...

 

Vendredi soir nous sommes allés au restaurant (cela faisait longtemps !!) avec quelques collègues de Nico. Nous sommes allés au Don Vincenzo, que nous connaissions déjà. C'est une valeur sûre nous y mangeons très bien. Et c'est surement là que nous attendons le moins pour être servis. Nous avons tous choisi des burgers, j'en ai pris un au capitaine, le poisson que l'on mange partout ici. Premiers rires quand l'un de nous demande son boeuf saignant, et un autre à point. La serveuse n'avait pas l'air de savoir ce que cela voulait dire. Elle revient cinq minutes plus tard "le chef dit qu'il ne peut pas faire ça, la viande avec le sang". Bon, alors pas trop cuit ça ira !! Finalement elle revient pour dire que le chef a changé d'avis, il peut faire la viande saignante. Elle ne savait pas non plus qu'il y avait un "fish burger" sur la carte, il a fallu lui montrer que cela existait bien. On va dire que c'était son premier jour... La soirée se passe, on discute de tout et de rien, et là on entend un bruit de tôle froissée... Et bien c'était ça, sur le parking juste en face de nous, une femme a voulu sortir de sa place de parking mais elle a braqué un peu trop fort, un peu trop vite. Et boom la petite Range Rover d'à côté. Difficile de se sortir de là en plus, elle n'arrivait plus à tourner son volant ni à changer de vitesse malgré l'aide des gardiens, elle s'est entêtée et a bien amoché la voiture... elle y est retournée plusieurs fois. C'était l'attraction des clients installés en terrasse pendant une dizaine de minutes, le temps qu'il lui a fallu pour se décrocher de la voiture voisine. Comme quoi même dans les parkings avec gardien on n'est pas à l'abri de se faire défoncer la voiture. Elle avait un gros A à l'arrière de la voiture... Quand nous sommes repartis elle était toujours avec le propriétaire de la Range bien abîmée. Il faut négocier dans ces cas là, ce n'est pas l'assurance qui va payer quoi que ce soit !

 

IMG_0308.JPGun burger du Don Vincenzo

 

Après le restau on voulait aller boire un verre au Sky Life, tout en haut de l'immeuble Life, derrière le restau où nous étions. C'est un bar lounge avec une vue sur Libreville. Mais on n'a même pas pu monter dans l'ascenseur. On s'est fait refouler à l'entrée !! Non pas parce qu'on était en basket, mais parce que l'une de nous portait des tongs... Ca sera pour une prochaine fois...

 

complexe.jpgLe Don Vincenzo en bas, et tout en haut de l'immeuble, le Sky Life, où l'on ne porte pas de tong !

 

Cette semaine a encore été très pluvieuse, la nuit comme le jour ! Pourtant j'entends encore "oh la saison des pluies ça va, en fait il pleut la nuit..." entendu de nombreuses fois en arrivant ici. Bon cela devrait bientôt se calmer, le mois de décembre n'est plus très loin. Encore cet après-midi le ciel a déversé des litres et des litres de pluie... A l'école c'est assez gênant, les enfants n'ont plus de récréation, plus de défouloir en milieu de matinée. Du coup cela devient difficile de canaliser les 22 petits de ma classe pendant la deuxième partie de la matinée. On y arrive, mais on en ressort épuisé !

Dire que la semaine prochaine nous commençons à travailler autour du thème de Noël, cela me parait complètement décalé. Il fait chaud, et il y a du soleil, on est encore en août non ? Dans les magasins on trouve les sapins, les guirlandes et tout ce qui va avec, ça me semble complètement hors saison !

 

pere-noel-et-renne-humour.jpgNoël ? Dans un mois ??

 

Hier nous sommes allés voir un marché de Noël d'ailleurs. Bon, il n'en avait que le nom, il n'y avait aucune déco de Noël. Alors déjà que je suis paumée dans le temps, voir un marché de Noël qui ressemble à un marché classique, ça ne m'aide pas ! On y a acheté des produits locaux : du miel de la forêt du Gabon, du piment et du café. Nous allons tester ! Pour le reste nous avons juste regardé, il y avait des bijoux, de la déco, des tableaux... Un mini marché artisanal.

Le matin nous avons pu profiter de la piscine, juste pour nous deux. Le temps n'était pas magnifique et le soleil a eu du mal à se montrer mais c'est toujours sympa d'être tout seul dans l'eau !

 

IMG_0764.JPGdur...

 

Aujourd'hui c'était un vrai dimanche : nous n'avons rien fait. Repos, télévision, internet, balade du chien, et crêpes !

 

Et demain c'est déjà reparti pour une nouvelle semaine, avec une nouvelle aventure au centre "tous ensemble", j'ai hâte de découvrir tout ça !!

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...

 



22/11/2015
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres