les ga'bonheur

les ga'bonheur

Un NoŽl exceptionnel...

Ma première semaine de vacances se termine, une semaine géniale, parfaite même !! Elle a commencé par une après-midi piscine avec une copine, à profiter du soleil...

Mardi matin je suis allée avec une autre copine dans un centre commercial... Et bien la visite était rapide et on n'a pas dépensé un franc... A peine la moitié des boutiques étaient ouvertes. Le centre est assez récent, et il n'est pas terminé. On a parfois l'impression de ne pas avoir le droit d'être là, pourtant si... Les boutiques sont désertes, et les 3/4 du bâtiment ne sont pas occupés. On se croirait dans un immeuble fantôme, délaissé par les vendeurs... Pour le coup en 10 minutes le tour était fait. L'après-midi c'était goûter chez chez cette même copine. Les enfants ont fini dans la piscine, et Haston a voulu les rejoindre plusieurs fois. Il était comme un dingue, il pleurait pour y aller, et une fois dedans c'était la panique parce qu'il n'avait pas pied. Il a sauté plusieurs fois tout seul dedans, en passant par dessus bord. Un animal de cirque ce chien...

 

haston piscine.jpgHaston et sa copine Antalya qui essaie de le calmer

 

Le soir on a fait une petite virée au marché de Noël en bord de mer avec des copains. Je m'attendais à 3 cabanes avec quelques babioles à vendre, et en fait pas du tout. Il y avait pas mal de chalets avec des boutiques en tout genre (bijoux, vêtements, chocolat, champagne...), des animations pour les enfants, des stands pour les gourmands avec crêpes, pop-corn etc. J'ai acheté du chocolat, des bijoux africains et une paire de chaussures. Nico s'est contenté d'une crêpe. Il y avait aussi le père Noël qui attendait les enfants pour une photo. La suite logique du marché de Noël c'est de manger des toast de foie gras chez les copains !

 

marché.jpgUn aperçu du marché de Noël

 

Mercredi matin, premier jour de vacances pour Nico, nous avons passé la matinée à la piscine. On est restés tranquilles tout seuls un bon moment. L'après-midi je me suis penchée sur la préparation de ma classe pour la rentrée, histoire de ne pas faire ça à la dernière minute et d'être tranquille pour le reste des vacance.

 

Et puis jeudi matin, c'est parti direction Nyonié pour 3 jours. Après avoir laissé Haston chez les copains, on est allé attendre notre navette à Michèle Marine. Là-bas il y avait pas mal de monde, puisque c'est au même endroit que l'on part à la baie des tortues, un hôtel plutôt luxueux de la pointe Denis. Les navettes partent toute à la même heure alors tout le monde attend son départ.

On aperçoit pas mal de monde que l'on connait du camp, forcément... Les groupes sont dispatchés dans différentes navettes pour arriver à bon port, là où chacun a réservé son séjour de Noël. Au bout d'une bonne heure d'attente, ça y est on embarque sur notre pirogue direction Nyonié. L'océan est très calme, le soleil brille alors le voyage est très agréable.

 

bateau.jpgC'est partiiiii

 

Après une heure de trajet environ, on quitte l'océan pour la mangrove, encadrée par les palétuviers. Les racines sont couvertes d'huitres, et l'odeur est très particulière. Par endroit ça sent carrément l'oeuf pourri. On aperçoit un pélican et quelques oiseaux. Et au milieu de nulle part on voit apparaitre un ponton, avec plusieurs personnes qui nous attendent. Les 4x4 sont en haut du ponton, prêts à nous emmener au campement. Nous montons dans le véhicule de Kévin, 45 minutes de piste, à scruter les arbres et les bords de chemin. On traverse d'abord un petit village fait de baraques en bois, quelques villageois nous saluent. On croise une femme qui balaie l'église, surement pour préparer le messe de Noël ! Puis les paysages défilent : d'abord la forêt dense, avec de grands arbres, on entend beaucoup d'oiseaux, des chants qu'on n'est pas habitué à entendre... Puis on traverse quelques plaines ensoleillées, et des morceaux de forêt aux arbres bas... On voit pas mal de bouses d'éléphants (et oui on est à l'affut de tout ! ), et on sent des odeurs de bêtes... Mais rien en vue pendant ce trajet, sauf pas mal d'oiseaux aux belles couleurs. Le dépaysement est instantané, et l'ambiance dès notre arrivée à l'embarcadère est relaxante. On arrive au campement aux alentours de midi, on nous dépose devant notre bungalow, juste le temps de laisser nos bagages et on nous attend pour l'apéro sous le grand boucarou... On aura largement de place : un lit 2 personnes, un lit superposé et un lit une personne.

 

IMG_0839.JPGUne partie du campement

 

On retrouve tout le monde au centre du campement, pour l'apéro avant le repas. Chacun se sert ce qu'il veut dans le frigo mis à disposition, ou sur la table où l'on trouve pas mal de choix. On s'installe ensuite sur une des grandes tables, l'idée ici c'est que tout le monde se mélange alors on s'installe au hasard ! La convivialité est le maître mot ici. A midi et demi, le patron sonne la cloche, c'est l'heure de passer à table !!  On nous a indiqué à quelle table on est prévu : la grande table. On s'installe et on discute avec nos voisins, autour d'un repas simple mais copieux : crudités, couscous, ananas. On s'inscrit pour le safari de l'après-midi prévu à 16H, on a donc 2h devant nous... On enfile les maillots de bain et on descend sur la plage qui est juste en bas du campement. Une immense plage de sable clair, déserte... L'eau est chaude, mais loin d'être transparente et turquoise... Non non l'eau au Gabon est assez trouble et plus marron que bleu. Nico y va direct moi j'ai du mal à entrer dans l'eau mais j'y reste un peu quand même. La baignade fait du bien, il n'y a pas un poil de vent et l'océan est lisse, je ne l'ai jamais vu comme ça.

 

IMG_0925.JPGImmense plage au pied du campement

 

Après une bonne heure de baignade et de balade en bord de mer, on file se changer pour être prêts à 16h pour le départ du safari en voiture. Nous sommes à nouveau dans la voiture de Kévin, on s'installe au premier rang, au taquet pour voir les animaux ! Comme à l'arrivée, on sent ces odeurs d'animaux, ainsi que de bonnes odeurs, je ne saurai pas dire ce que c'est, une plante très agréable... A peine un kilomètre après le départ, on entend des cris, et là Kévin s'arrête et descend en vitesse de la voiture, il entre dans la forêt. On entend des chimpanzés hurler à quelques mètres de nous. On ne les voit pas mais c'est impressionnant d'entendre ces cris si puissants. Et là on se rend compte que ce n'est ni le zoo, ni une réserve... On est bien sur le territoire des animaux sauvages, on est chez eux. Rien ne nous assure de voir des animaux, même en roulant plusieurs heures... Alors on croise les doigts pour apercevoir quand même quelques bêtes, mais d'avoir croisé les singes nous donne bon espoir !! La balade en voiture, au-delà des animaux, est très sympa, la piste est chouette, on traverse la forêt, puis des plaines, et encore la forêt. Quel dépaysement !! Bon il ne faut pas avoir peur des grosses bêtes, mais pas des insectes non plus... On est attaqué par les moustiques, les taons, les araignées et autres petites bêtes qui piquent et chatouillent, même en étant protégé par les spray anti-insecte... Après une bonne heure de route, on aperçoit au fond d'une clairière un cul d'éléphant.

 

 

IMG_0858.JPGjuste un cul au loin...

 

On ne verra que son gros cul avant qu'il n'entre dans le bois... Monsieur n'a pas daigné se retourner alors on a poursuivi notre route. Peu de temps après, à nouveau un gros cul d'éléphant qui entre rapidement dans la forêt... On perd un peu l'espoir de voir des animaux... On voit tout de même pas mal d'oiseaux, impossibles à photographier parce que beaucoup trop rapide, sauf une cigogne épiscopale (noire et blanche) qui reste tranquillement en place même lorsque nous sommes à côté d'elle.

On fait une pause en haut d'une belle colline, pour nous laisser le temps d'apprécier le paysage... Avec le soleil, les collines vertes, et tous ces bois aux dégradés de vert, c'est superbe !

 

IMG_0873.jpgmagnifique point de vue

 

Et on repart en 4X4, le soleil commence à se coucher et la luminosité baisse, la température aussi, les animaux devraient sortir. Après pas mal de trajet, une image magnifique : une mère éléphant avec deux petits. Un tout petit qui est caché par les herbes hautes, et un autre un peu plus âgé. Les petits restent 5 à 7 ans auprès de la mère avant de s'en aller. Ils nous repèrent très vite, et s'en vont rapidement, mais nous pouvons les regarder partir un bon moment. Ils ne sont pas tout prêts mais c'est magique de pouvoir voir ça. Et dire que le matin même nous étions au milieu des taxis bruyants et klaxonnant dans Libreville... On a une chance incroyable d'être là. Juste après avoir redémarré, on aperçoit un autre éléphant, très proche celui-ci mais il était à l'orée du bois et il est rentré très vite.. Mais ce n'est pas grave, au virage suivant, ce sont  5 éléphants ensemble que l'on peut admirer plusieurs minutes. Ils nous repèrent mais ne se sauvent pas de suite. Le plus gros restera au bord de la forêt un bon moment, sans doute pour nous surveiller et protéger son troupeau avant de les rejoindre.

 

IMG_0885.JPG

Puis un peu plus loin on voit 2 buffles au loin. Je pensais que ces animaux se déplaçaient seulement en troupeau, mais non... Alors d'habitude ils les voient souvent en gros troupeau, mais ce soir nous n'en verrons que deux ensemble. Kevin s'arrête à un moment, et fait marche arrière sur quelques mètres. Il a des yeux partout : il a vu un scorpion sur le côté de la piste. Un beau scorpion imperator, qui est tranquillou sur la piste. Il commence à préparer une bouteille coupée en deux pour l'attraper et le ramener dans le campement, dans le vivarium. Puis il change d'avis, il a peur que les enfants essaient de le toucher...

La nuit tombe, l'ambiance change... Les bruits aussi. Quand on passe en pleine forêt, on a l'impression d'entendre des bruits de chaque côté de la piste... Des branches qui craquent... Pour sûr il y a beaucoup d'animaux derrière les arbres, non loin de nous, qui nous observent surement quand on passe... On s'imagine les gorilles, les mandrills, les panthères... cachés derrière les arbres, sur une branche, en train de nous regarder... Mais nous ne les verrons pas !! En pleine nuit, dans la forêt très dense, Kévin fait aller sa lampe torche sur le côté, à la recherche d'une ou plusieurs bêtes... Il s'arrête, on voit une paire d'yeux derrière les arbres... Il pourrait s'agir d'un crocodile dans l'eau... Nous n'en verrons que les yeux !! Pas grave, dans le campement il y a deux crocodiles que l'on peut aller voir à tout moment de la journée...

IMG_0840.JPGLes petits croco du camp...

 

On est de retour au camp vers 19H30, juste le temps de prendre une douche et de se changer pour aller déguster notre repas de Noël... L'apéro est à rallonge ce soir, nous passons à table à 21H30. Le repas est top, la table est joliment dressée. Nous avons droit à 4 plats différents, et de la bûche en dessert... Nous avons vraiment bien mangé, et nous avons eu droit au champagne en fin de repas... en début de journée nous étions décidés à aller nous balader le long de la plage, histoire de voir si on allait tomber sur une ou deux tortues luth en pleine ponte, mais la fatigue a été la plus forte. Nous avons abandonné l'idée pour rejoindre notre bungalow après minuit.

 

Le lendemain matin c'était détente en bord de mer. Après un petit déjeuner sous le boucarou, nous avons marché une bonne demi heure sur la plage, avant de nous installer sur le sable clair. La plage est magnifique, sauvage, bordée d'arbres. Quelques pirogues échouées ça et là sont enterrées dans le sable ou en bordure de forêt. On est seuls au monde, on ne voit personne au loin... La nuit sur cette plage, les éléphants font leur balade... Ca doit être assez fou de se retrouver nez à nez avec ce genre de bête... Il y a un an et demi, un guide du campement a perdu la vie, chargé par un éléphant... On aurait tendance à se dire que ces animaux sont gentils, mais ils sont sauvages... et chez eux !!

 

Le midi c'est reparti pour l'apéro à volonté et le repas familial. Pendant que Nico fait une petite sieste en début d'aprem, moi je vais m'assoir à côté du boucarou du petit déjeuner. Il y a une planche de bois sur laquelle les restes des repas sont posés, et les varans viennent les manger chaque jour en période de pluie. En saison sèche ils partent. J'ai attendu un bon moment, et en tournant la tête sur la droite, je vois que cela bouge en contrebas, dans les bosquets... Une petite céphalophe bleue se balade tranquillement, grignotant des feuilles par endroit. Elle m'a vue, mais elle continue son chemin sans se sauver. Une demi heure à l'admirer, elle semble jeune parce qu'elle est vraiment petite, mais je n'y connais pas grand chose !! Le varan n'est jamais venu...

 

IMG_0944.JPGCéphalophe bleue`

 

16h, c'est reparti pour le safari avec Kévin. Allons nous voir plus d'animaux qu'hier ? Avec la pluie de cette nuit, la piste est un peu plus glissante, mais ça rend le trajet plus drôle !! Comme la veille on regarde de partout, on guette, on surveille de tous les côtés. Rapidement on voit 3 éléphants en bordure de forêt. Une maman et ses deux petits surement. On peut se demander si ce ne sont pas les mêmes que la veille mais il y en a tellement... Nous avons eu la chance de voir 3 buffles de très près, qui nous regardaient sans bouger. Puis Kévin a voulu accélérer pour les faire courir un peu, difficile de filmer la scène !! En tout cas, malgré les kilos à bouger, ils sont très réactifs et rapides !!

 

IMG_0962.JPGGrosses bêtes...

 

Nous les avons ensuite laissés tranquilles, pour continuer notre chemin. Nous avons pu voir un éléphant tout seul, en bordure de forêt toujours, et juste à coté de nous des petits singes sautaient de branche en branche en criant. Impossible de les photographier ils sont vraiment trop rapides... Un peu plus loin, un autre éléphant tout seul, cette fois au milieu d'une grande plaine. Kevin sort de la piste pour rouler vers lui et pour s'approcher. Mais il ne se laisse pas approcher et part en courant... On verra aussi au loin, quand la nuit commence à tomber, un buffle tout seul.

Dans la forêt, un rat palmiste a traversé juste devant la voiture. Un rongeur tout en longueur avec une queue immense.

Comme la veille nous rentrons vers 19H30, le temps de se changer pour aller à table, toujours au son de la cloche ! Kevin prend les noms des volontaires pour la marche du matin, évidemment nous serons de la partie !! Réveil à 5H15 pour un départ à 6H.

 

6H10, on est parti pour une longue marche à la recherche des animaux à travers la brousse. Nous sommes 5 à suivre Aimé notre guide. Il ouvre la marche et nous explique pas mal de choses sur la végétation et les animaux. Un de ses amis nous rejoint sur le chemin et ferme la marche. Les sensations sont totalement différentes que lors du safari en voiture. Là, on est à pied, au milieu de la brousse... On espère tous voir les animaux évidemment, mais pas de trop près non plus !! On voit énormément de traces : éléphant, antilopes, singes, buffles, sangliers... Il faudra attendre une bonne heure avant de voir un troupeau de buffles. On a pu s'approcher un peu, et même si nous sommes beaucoup moins gros et moins nombreux qu'eux, ils prennent peur quand même et s'enfuient.

 

IMG_0998.JPGOn est repéré !!

 

On continue notre marche, bercés par les chants des oiseaux. On entend beaucoup de calaos siffleurs, ils ont un cri que l'on reconnait facilement. On dirait des vuvuzelas... Encore une fois, pas de photo, ils sont trop rapides. On aperçoit aussi un ibis, et quelques gris du Gabon. On est un peu déçu parce que l'un de nos guides nous dit que le soleil est maintenant bien haut, les éléphants ne se montreront plus.

Peu de temps après on tombe à nouveau sur un troupeau de buffles. Nous sommes vraiment très près, le guide ne veut pas prendre de risques alors il nous fait traverser un fossé. On est vite repéré malgré les herbes très hautes (hauteur d'épaule) et les buffles rejoignent la forêt.

On continue la marche, et là le guide nous fait signe de nous approcher sans bruit. Dans le recoin de la forêt, à une centaine de mètres de nous, il y a un éléphant. Soleil ou pas, ils sont encore de sortie !! On aurait tendance à vouloir s'approcher, mais notre guide nous dit plusieurs fois de courir dans telle ou telle direction, en essayant d'anticiper ses déplacements. En fait, il n'était pas seul, Il y en a 5 autres avec lui, nous les voyons marcher tranquillement d'un morceau de forêt à un autre. C'est incroyable de se dire que l'on est à quelques mètres d'eux, des animaux si imposants...

On poursuit la marche, il commence à faire très chaud !! Nico regarde sur son téléphone, nous avons déjà fait 10km... Nous sommes chanceux ce matin, nous apercevons au loin un autre éléphant tout seul... On se rapproche, le temps de faire pas mal de photos, et il s'en va mais sans se presser, tranquillou...

 

IMG_1010.JPG

Top...

 

Nous continuons la marche sur le chemin du retour... Arrivés au camp, nous avons marché 16km en 3H30. On en a plein les bottes, mais aussi plein la tête. Quelques ampoules, mais contents d'avoir mis le réveil à 5H15... Le séjour touche à sa fin, nous faisons nos bagages, le départ se fait juste après le repas de midi. Pendant l'apéro je suis juste en face de "l'assiette" des varans, elle est pleine ils n'ont pas encore mangé... je me dis qu'on aura peut-être la chance de les voir avant de partir. Et bien ça n'a pas loupé, 10 minutes après j'en vois un petit qui commence à grignoter. Nous y allons doucement, mais deux enfants nous suivent en faisant un boucan d'enfer donc forcément, il part... Mais il revient vite, suivi par un autre plus gros...Voilà on les a vus on peut partir !!

 

IMG_1013.jpgBon appétit !!

 

Après une bonne plâtrée de spaghettis bolognaises, nous partons pour 45 minutes de 4x4 jusqu'à l'embarcadère, puis une heure de bateau pour retrouver Libreville. Retour à la réalité, avec le bruit et la circulation, mais reposés après un superbe séjour. Nous y retournerons c'est sûr !!

Au retour à la maison, nous allons récupérer Haston chez les copains. Il a passé un bon séjour aussi, fidèle à lui-même il a fait le pot de colle pendant 3 jours !! Pourquoi s'arrêter là ? Nous restons manger avec eux, Nico va chercher les menus au Waz Burger, le McDo gabonais...

 

Aujourd'hui, pour finir la semaine, journée très calme. En fin de matinée nous sommes à nouveau allés chez les voisins, cette fois c'est leur tour de partir en vacances, et à nous de nous occuper du chien !! Après une bonne sieste, Nico est allé faire changer les pneus (oui, ici, même le dimanche on peut faire ça...) et les chiens ont passé un moment ensemble... Une chouette semaine se termine, et demain une nouvelle commence, avec une autre journée hors de Libreville...

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...



27/12/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres