les ga'bonheur

les ga'bonheur

le temps file Libreville...

Cette semaine est passée à une vitesse folle... Nous avons pas mal de boulot tous les deux, et une vie bien remplie à côté aussi... Je trouve quand même un petit créneau pour faire mon devoir hebdomadaire sur les ga'bonheur !!

 

Voilà, mardi j'ai fait ma première rentrée de maitresse d'école Rigolant. Pas trop d'appréhension, mais plutôt de la curiosité et de l'excitation avant ce mardi matin et l'arrivée des enfants. Je n'ai pour le moment que 18 élèves présents sur les 25 prévus sur ma liste d'inscription. Mais c'est plutôt pas mal, pour commencer en douceur ! Ma classe est chouette, pleine de couleurs, et les enfants sont plutôt calmes pour le moment. Ils ont pour la plupart déjà fait une année d'école au minimum. Certains en sont déjà à la troisième, ils commencent à 18 mois ici... Ils sont habitués à laisser papa/maman pour la matinée et donc, peu de pleurs même le jour de la rentrée. Ca aide pour bien démarrer l'année. Et puis pour une reprise encore plus douce, mardi école, mercredi école, et jeudi c'était férié... un peu de repos ! Jeudi j'en ai bien profité pour me reposer, voir une copine et faire du sport. Pas de repos jeudi pour Nico par contre !

Mes élèves sont pour la plupart gabonais, venant de familles plutôt aisées. Une grande majorité de filles, je n'ai pour le moment que 4 petits garçons dans la classe. Ils ont des prénoms souvent composés et parfois originaux : Lucia-Abigaëlle, Prince Emmanuel Jacky, Claude Axelle... Les filles ont toutes de supers coiffures, elles sont toutes tressées de façon différente avec des petites perles de toutes les couleurs. Je ne suis pas autorisée à les photographier donc encore moins à publier des photos sur internet... Certains sont timides pour les premiers jours, et d'autres sont à l'inverse déjà très bavards... Le petit Ryan m'a dit qu'il connaissait mon pays. Il sait que j'habite à coté de la tour Eiffel, et pas loin du château de Mickey... Alors si Ryan le dit, c'est sûrement là-bas que je vis !!

 

IMG_0832.JPG

Peu de temps avant l'arrivée des premiers enfants

 

Cette semaine a été entrecoupée par les deux plus longues coupures de courant que nous avons connues depuis notre arrivée. Mercredi, 4h sans électricité. Et vendredi, record, 6h sans courant... on ajoute à cela 2h sans eau au même moment, et là on est pas mal... On est tellement habitué à tout avoir en route : la TV, l'ordinateur, la tablette, tout cela relié à internet bien sûr, qu'on se retrouve un peu comme des andouilles sans tout ça. Bon la bonne nouvelle, c'est que la coupure de vendredi a été bien plus courte que prévue. On nous avait annoncé un retour à la normale peut-être lundi. Il y aurait eu un incendie au niveau du barrage. Tout Libreville était sans courant. Finalement le courant est revenu juste avant la nuit, parfait ! Le plus embêtant aurait été de perdre toutes les provisions que j'avais faite le lundi après-midi. Le frigo et le congel étant pleins, ça nous aurait bien dégouté de tout perdre. Bon, ceux qui se sont retrouvés sans électricité un bon moment après le passage de la mini-tornade doivent sourire en lisant mes lignes...

Nous on s'imaginait déjà partis pour le week-end à la pointe Denis, en face de Libreville, profiter de l'hôtel et des plages tranquilles, loin de notre petit logement bien triste sans courant. Cela n'est que partie remise, et nous n'attendrons pas de manquer d'électricité pour visiter ce petit coin de paradis.

 

Ce vendredi, pour m'occuper pendant la coupure, j'ai passé l'après-midi à la piscine (encore oui) avec une copine. Rien de plus agréable que de nager tranquillement, sous le soleil, avec le bruit des vagues en fond sonore... C'était tellement sympa que j'y suis retournée le lendemain matin, mais cette fois avec Nico. La piscine pour nous deux, pas un bruit, un début de week-end parfait ! L'après-midi nous sommes tombés par hasard sur un peintre qui exposait et vendait ses peintures devant le supermarché. Nous avons craqué sur ses toiles. Le choix a été difficile... des dizaines de toiles pleines de superbes couleurs décoraient une grande partie du trottoir.

IMG_0912.jpgOn commence la déco locale de l'appart

 

Evidemment je ne peux pas faire un article sans le restau de la semaine ! Nous avons quitté l'Afrique le temps d'un diner. Nous sommes allés au Sakura, restau de spécialités japonaises et thaïlandaises. Un restau plutôt chic avec des serveurs très agréables et aux petits soins pour les clients. On n'a même pas le temps de finir son verre d'eau qu'il est à nouveau plein. Le cadre est très soigné, le restau est très propre et lisse. On ne se croirait vraiment pas au Gabon. Sur la terrasse, de supers gros coussins Moët et Chandon qui appellent à la détente au moment de l'apéro. Passé la terrasse, on nous ouvre la porte et nous installe. Ici, chouette, on a enfin le choix entre côté fumeur ou non fumeur.

Le choix est difficile tout a l'air très bon, tout donne envie. Comme dans de nombreux restau, certains menus sont indisponibles, ça limite le choix ce n'est pas plus mal. Je voyage au Japon avec un plateau de makis, pendant que Nico part en Thaïlande pour un boeuf aux légumes et du riz sauté au poulet. Les plats sont très copieux, gourmands, et excellents. Plus de place pour le dessert, mais impossible de ne pas goûter le moelleux au matcha et au chocolat. Une tuerie ! Pour sûr, moi qui suis fan de japonais, je reviendrai !!

 

IMG_0888.JPGBienvenue au Sakura

 

Hier nous avons fait la connaissance de nos voisins. J'avais dit dans un article précédent qu'il y avait six appartements dans notre résidence et au final nous ne faisons que nous croiser rapidement. Samedi soir nous sommes allés prendre l'apéro chez un couple de voisins, les seuls de la résidence qu ne soient pas militaires. Ils sont profs tous les deux, et ont déjà pas mal voyagé au fil de leurs mutations. Ils n'ont pas une bonne image du Gabon ils ne s'y plaisent pas. Généralement on entend plutôt le discours inverse alors c'est intéressant d'entendre aussi le point de vue de ceux qui n'aiment pas. C'est vrai qu'ils n'ont pas été gâtés ici, ils ont pas mal de mésaventures. Elle a été malade, et le médecin consulté est passé à côté du diagnostic... Elle a eu des médicaments on compatibles à prendre en même temps, et pour soigner quelque chose qu'elle n'avait pas. Sympa ! Rapatriement en France pour se soigner du coup. Ils ont testé les excursions en train et en bus, craignant pour le train un déraillement à chaque virage, et pour le bus ils ont eu droit à un chauffeur complètement inconscient et dangereux... Je ne raconte pas tout mais leurs récits étaient drôles (puisqu'ils sont toujours là et ont survécu à tout ça !), ils ont matière à écrire leurs mémoires de voyageur. Finalement en les écoutant, on comprend qu'ils sont "blasés" du Gabon, non pas parce que le pays ne leur plait pas, mais parce qu'ils ont déjà vu beaucoup d'endroits paradisiaques, et que leurs enfants sont en France, donc leur expatriation n'est pas vécue positivement. Mais c'est intéressant d'avoir différents points de vue. D'autant qu'ils ne sont pas militaires alors leur expatriation est forcément différente de la notre. Et ça fait du bien d'élargir un peu le cercle de nos connaissances, et sortir un peu du côté militaire.

 

Ce matin, balade du dimanche au Cap Santa Clara. Nous y sommes déjà allés mais nous avions envie d'y retourner. Haston a adoré se faufiler dans les rochers, à la recherche des crabes. Il est revenu bredouille, tant pis pour nos crabes farcis... Le temps était très moche en partant. Il bruinait à notre arrivée, il faisait froid (oui oui, 27 degrés c'est froid !)... Et une demi-heure après la pluie s'en est allée et le soleil s'est montré. Nous avons croisé quelques Bernard l'hermite, beaucoup de crabes et des coquillages de partout. Le cadre est top là-bas, on pourrait rester des heures à profiter du spectacle et de la vue. Surtout que le matin, nous sommes presque seuls. Les gens arrivent à partir de 11H30, pour préparer le barbecue et le pique-nique.

 

IMG_0942.JPG

En fin d'après-midi (et après le match de Marseille...), pour finir la semaine, nous irons sûrement faire un tour au marché artisanal de la ville. Pour une simple promenade, ou peut-être pour ramener quelques produits africains pour décorer notre appart.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...



27/09/2015
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres