les ga'bonheur

les ga'bonheur

Juin est un mois chargé !!

Contrairement à la France en ce moment, on est enfin en saison sèche. Enfin on y est... Cette nuit on a quand même eu droit à un bel orage avec pas mal de pluie. Et on est tellement content d'avoir de vraies fenêtres dans cet appart qu'on laisse toujours tout ouvert. Erreur ! Je n'aurais pas du faire confiance à cette fameuse saison sèche... Bon, avec la chaleur les sols sèchent vite et oublient vite le passage de la pluie alors ce n'est pas grave. En revanche on a une petite pensée pour tous ceux qui ont subi les intempéries en France, et qui ont les pieds (voire plus d'ailleurs) dans l'eau... On a une petite requête d'ailleurs, ça serait sympa de booster un peu votre météo et d'aller à la chasse au soleil. Non parce qu'on débarque chez vous dans un mois et on est tellement habitués à avoir chaud qu'on va avoir du mal à tenir sans enfiler une doudoune et des bottes fourrées !!

 

698045Soleil.jpgDu soleil pour notre arrivée !!

 

Enfin bref, revenons-en à la semaine qui vient de s'écouler (sans vouloir encore faire un jeu de mot avec l'eau...). Lundi je suis retournée voir les sculpteurs de pierre m'bigou pour récupérer des statues qu'ils devaient me faire la semaine passée. Tout était prêt comme prévu, nickel. Bon évidemment, dès mon arrivée ils se sont tous rués sur la voiture à la recherche de trésors à récupérer. Mais non, je n'avais rien emmené cette fois. J'ai bien vu la déception dans leurs regards et leur désintérêt immédiat. Tant pis !

 

13390781_10153815030808802_216217877_n.jpgle résultat du troc...

 

Sur le trajet je me suis arrêtée chez une couturière du même quartier, pour lui demander de me faire des housses pour les canapés. Elle a un minuscule atelier, deux machines à coudre posées sur une planche en bois, une mini télévision qui diffuse un reportage sur un meeting politique gabonais, le son à fond bien entendu, un mannequin à droite sur lequel est posé un patron de robe en cours de fabrication, et au fond de l'atelier tout un tas de sacs de pagne en attente de confection.

L'accueil est sympa, elle est souriante et polie. Et quand je lui ai dit qu'on m'avait conseillée de venir la voir parce qu'elle travaille bien, le sourire s'est agrandit. Elle m'appellera demain pour me donner le prix et le temps dont elle aura besoin pour me faire tout ça. Je lui laisse mes tissus et un bout de papier sur lequel j'ai noté toutes les dimensions nécessaires. Bon, j'ai du y retourner samedi, parce qu'au bout de 5 jours je n'avais toujours pas de nouvelles. On est au Gabon, oh !

 

Debuter-machine-coudre.jpg

 

Mardi Haston a rencontré une nouvelle copine. Une petite chienne Jack Russell. Après les salutations canines habituelles et les reniflages de postérieurs, on a fait le tour du camp ensemble. Ils avaient l'air contents du coup on a remis ça le jeudi. Avec la baisse des températures et de l'humidité surtout, ça devient un peu plus agréable de se balader même en milieu de journée. Finies les grosses gouttes de sueur sur les tempes au bout de 30 mètres, les grosses auréoles su les vêtements à peine sortis de l'appartement. Je sais je vends du rêve là, mais on est bien content d'avoir un peu moins chaud quand même. Haston aussi, il demande à nouveau des balades plus longues et il n'a plus la langue qui touche le sol après seulement 5 minutes de balade. Bon, il n'y a plus de grosses flaques pour patauger mais on ne peut pas tout avoir hein !!

 

13349031_10154267217809973_301573048_n.jpgon se suit...

 

Mercredi Nico est allé faire un tour à Nyonié (souvenez-vous, c'est là que nous avons passé Noël) pour le boulot cette fois. Il accompagnait un groupe pour leur soutien sanitaire. Du coup il y a revu notre guide de safari avec qui il a discuté une bonne partie de la journée. Et cette fois, il n'a pas fait le trajet en pirogue mais en hélico, ce qui est légèrement plus rapide...

 

carte-nyonie-2-trajet-at-175k-01-web.jpgPour situer...

 

Après une fin de semaine assez fatigante à l'école, où les enfants sont surexcités parce que complètement crevés, et une aide-maitresse absente, j'ai eu un samedi bien rempli.

C'était la kermesse au centre tous différent. J'y ai passé toute la matinée. D'abord pour installer puis pour tenir un stand de jeux. Finalement je n'ai tenu mon stand que 30 minutes à peine... Gabon oblige, la fête a commencé un peu en retard.

 

13339724_10153815039193802_347986829613935226_n.jpgCa démarre doucement...

 

Le midi on s'est offert un petit restau : la Voile rouge. On y était allé une fois peu de temps après mon arrivée à Libreville. C'est un petit coin sympa en bord de mer, où il ne faut vraiment pas être pressé de manger (comme presque partout ici vous allez me dire...) mais où l'on mange très bien. Bon, on a du faire quelques changements à l'arrivée de nos plats, les viandes et accompagnements étaient inversés (sinon ça ne serait pas le Gabon), mais les plats simples étaient très bons, on a apprécié.

 

13339584_10153815038773802_8640602871200564131_n.jpgvue de notre table... y a pire !

 

Après un (presque) rapide passage au géant Cécado pour acheter les croquettes du chien, (je dis presque parce que le temps semble s'arrêter ici quand on passe à la caisse. Entre le regard noir de la caissière lorsqu'elle voit la queue devant sa caisse s'agrandir, sa lenteur locale, son congossa avec les collègues et ses réflexions quand le client n'a pas de monnaie, on perd vite 20 minutes, alors qu'on en a passé seulement 2 en rayon.) je suis allée au stade du camp pour la journée CSA (clubs sportifs et artistiques). Toutes les activités sportives et culturelles proposées au camp au cours de l'année y étaient représentées, en exposition ou en spectacle. C'est plutôt sympa de voir ce que chaque section a réalisé tout au long de l'année. Ca permet de voir ce qui fait envie pour l'année suivante aussi.

 

13393996_10153815039858802_1690325136193720784_n.jpgjournée CSA au stade

 

J'ai fait une rencontre sympa à côté de la présentation de la bibliothèque. Un illustrateur-carnettiste-aquarelliste-blogueur venu présenter son ouvrage. Il avait aussi deux exemplaires de "Martine au Gabon", le récit d'une ancienne expatriée au Gabon, qui a fait de son blog un livre. Il a fait les illustrations du livre, ce pour quoi il en vendait hier. Du coup, aucune hésitation j'en ai pris un de suite. J'ai eu droit à une chouette dédicace du coup. et le deuxième exemplaire restant a été vendu dans la foulée à une copine qui passait par là. Je n'ai pas attendu longtemps pour commencer à le lire. J'aime beaucoup le style, c'est très agréable et drôle à lire. Et on ne peut que se retrouver dans notre quotidien dans chaque chapitre du livre !!

 

13346725_10153815040173802_4463086919299526448_n.jpgEn pleine dédicace

 

Après un tour du stade et des différents stands, une bonne balade pour Haston, il était temps pour moi de faire ma dernière séance du programme insanity. 63ème jour de sueur, d'efforts intenses, de courbatures et de douleurs... Ca y est c'est fini je peux démarrer autre chose maintenant. 9 semaines complètes d'un programme de fou. Je suis plutôt fière d'être allée au bout et d'avoir tenu chaque séance, malgré le manque de résultat sur la balance. Bon il y a d'autres résultats mais c'est frustrant !!

 

13346477_10153813083543802_2740115328786229067_n.jpgEpuisée, mais contente...

 

Après une journée bien remplie je n'ai pas fait long feu le soir, mais l'orage dont je parlais en début d'article s'est chargé de me réveiller deux heures après le début de ma nuit. Moi qui pensais qu'on avait envoyé toute la pluie en France et qu'on était tranquille...

De son coté Nico est allé faire un tour au casino pour un petit tournoi de poker. Une bonne opération pour un samedi gagnant !

 

cartes-poker.jpg

 

La semaine qui arrive s'annonce chargée aussi, apparemment c'est ainsi chaque mois de juin...

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...

 



05/06/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres