les ga'bonheur

les ga'bonheur

Découvertes

Six semaines et demi après le départ de Nico, c'est enfin LE jour J... Debout à 4h30 pour une journée marathon, un 15 août 2015 in-ter-mi-nable... Une heure de voiture, trois heures et demi à l'aéroport avec grosse galère pour les bagages et Haston, 7 heures dans l'avion (sans grosse crise de panique c'est déjà bien...), la mini-galère pour récupérer les bagages ET Haston (qui devait rester 24 heures dans le gaz avec ses cachets, mouais...) ...

Après tout cela, c'est enfin l'arrivée au Gabon, à Libreville, notre nouveau chez-nous !! Changement de décor immédiat, l'aéroport est minuscule à côté de Roissy, on ne risque pas de s'y perdre au moins. Et la bonne nouvelle c'est qu'il est à cinq minutes de voiture de la maison. Le voyage touche à sa fin...ENFIN !!

Nous y voilà, Libreville. Des palmiers tout le long de la route, des vendeurs de plantes partout, sorte de Jardiland Gabonais à ciel ouvert, des coups de klaxon dans tous les sens (oui, à Paris aussi vous allez me dire...mais non, pas comme à Paris !), et un code de la route approximatif. Ici c'est la plus grosse voiture qui a la priorité, ou celui qui klaxonne le premier. La circulation est dense il y a beaucoup de voitures. Beaucoup de 4x4 qui se mélangent aux nombreux taxis.

IMG_0260.JPGLes Jardiland gabonais fleurissent les bords de route, servez-vous !!

 

A la sortie de l'axe routier principal, je découvre la route pour le camp De Gaulle. Les maisons sont colorées mais les bords de route remplis de déchets en tout genre. J'aperçois des vendeurs de fruits, de meubles, de vêtements... une pizzeria, et de nombreux petits restaurants locaux. Il y a du monde partout, le 17 aout ici c'est la fête de l'indépendance du Gabon alors les festivités se préparent partout.

Voici la grande tour rose qui est à côté de la maison, on la remarque de loin, point de repère pour éviter de se perdre. Petit chemin de terre pour les derniers mètres, et nous sommes chez nous. La petite résidence compte 6 appartements, avec un gardien. Le logement n'est pas grand et loin d'être luxueux mais après un peu d'aménagement, de rangement et beaucoup de nettoyage c'est un peu mieux. Nous avons fait une demande pour avoir plus grand (et un peu mieux peut-être) alors suite en septembre ou octobre pour la réponse.

IMG_0270.jpgLa tour rose visible de loin, notre repère !

Première balade avec Haston, nous faisons le tour du quartier. Il y a pas mal de chiens errants j'avoue que je ne suis pas forcément rassurée, ils n'ont pas tous l'air très sympa. Il y a encore plus de lézards, de toutes tailles, de toutes les couleurs, qui font des pompes sur les murs. C'est difficile de les photographier ils sont très peureux et se sauvent à notre passage. Haston a l'air content de découvrir son nouveau quartier.

Première nuit à la maison, courte nuit. Dans la rue derrière notre résidence il y a une salle des fêtes, et forcément le samedi soir c'est la fête. Dimanche matin à 7h30 nous faisons un petit tour avec Haston et nous croisons justement les fêtards à la sortie de la salle "L'Arche".

La matinée est consacrée au rangement de la maison, au déballage des cartons et au montage des quelques petits meubles emmenés de France. Cela prend forme.

L'après-midi c'est balade au cap Esterias, une plage à la sortie de Libreville. Nous profitons de la voiture laissée par un collègue de Nico pendant son séjour en France. La route n'est pas si longue, mais les 6 derniers kilomètres ne sont pas goudronnés. C'est une piste de terre rouge. Vive les 4x4... Il y a là un genre de centre de vacances, avec des logements en location, un grand restaurant, une piscine et des jeux en bord de plage. Nous venons seulement nous balader un peu. Nous marchons le long de la plage, les pieds dans l'océan. Je suis un peu déçue de voir tous ces déchets qui sont agglutinés sur la plage.

IMG_0186.JPGla plage, qui a besoin d'un coup de ménage

Haston ne semble pas trop apprécier les vagues...ni l'eau salée. Lui qui d'habitude apprécie de barboter dans l'eau, il n'y reste pas.

Sur la route tout est ouvert, les petites boutiques, les marchés, les "restaurants". Il y a une partie de la route assez impressionnante, les fils électriques s'entremêlent sur un même poteau, par dizaines de fils...de quoi rendre dingue les électriciens français...c'est à se demander comment cela peut fonctionner. C'est l'Afrique !

 

La deuxième nuit est plus reposante que la première. Lundi matin nous avons prévu une balade en forêt à la sortie de Libreville. Nous rendons la voiture le lundi après-midi alors nous en profitons pour aller à l'extérieur de la ville. D'après le plan de l'arboretum il y a plusieurs chemins au choix, nous choisissons le bleu, qui annonce 1h45 de marche. La forêt est dense, il y a beaucoup de lianes qui pendent d'un arbre à l'autre. Nous ne croisons aucun animal, pas même un serpent ou une araignée, dommage...ce n'est visiblement pas ici qu'on trouve les singes, gorilles, ou autres animaux de la jungle !

IMG_0190.JPG

IMG_0224.jpgCelui-ci est impressionnant...

 

Mardi après-midi je découvre le camp De Gaulle. Il y a pas mal de choses pour les familles de militaires : une épicerie, un petit marché d'objets locaux (déco, vêtements...), une salle de sport, une piste d'athlé, des cours de tennis... Pour la première fois je fais mes courses en francs CFA... Retour en arrière à réfléchir en francs, c'est le casse-tête pour les premiers articles mais heureusement les prix sont aussi affichés en euros. Le prix des articles est assez différent des prix en France, nous adapterons notre alimentation !! J'ai hâte de découvrir les marchés locaux pour acheter des produits frais et découvrir les fruits et légumes du pays. Pour ça il nous faudra une voiture. Patience !!

 

Les mercredi après-midi Nico ne travaille pas (ben oui c'est le jour des enfants !!), cette semaine nous sommes allés à pied (pas de voiture, alors marche obligée...) à la plage dans Libreville. Le trajet n'est pas long mais pas très agréable au bord de la route. Les coups de klaxons sont incessants et les nombreuses voitures qui roulent vite ne sont pas rassurantes. Mais une fois arrivés au bord de l'eau le décor est beaucoup plus sympa. La plage est relativement propre, longue et large, et quasi-déserte. La balade est agréable et l'eau est chaude, même si nous n'y avons mis que les pieds pour le moment... Haston en a bien profité lui.

IMG_0250.JPGmoment de défoulement sur le sable frais

 

Voilà un condensé des premières fois, des découvertes pour mes premiers jours à Libreville. A bientôt pour la suite de nos aventures !!



20/08/2015
27 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres