les ga'bonheur

les ga'bonheur

Découverte du monde médical gabonais...

Le début de semaine a été relativement calme à Libreville. Le soleil joue à cache-cache avec la pluie, on attend l'arrivée de la petite saison sèche mais elle ne semble pas pressée de se montrer !! On a encore droit à de belles averses et quelques gros orages. Cette nuit par exemple, ça a claqué pendant un bon moment et il est encore tombé des trombes d'eau... On s'habitue à voir le ciel chargé de nuages noirs.

 

FullSizeRender.jpg
le ciel est un chouïa menaçant...

 

A l'école cette semaine nous avons fait les photos de classe. Quel bonheur d'avoir changé d'établissement... L'année dernière c'était des hurlements, les enfants n'avaient pas le droit de bouger d'un poil et se faisaient engueuler s'ils ne regardaient pas l'objectif ou s'ils ne souriaient pas... Rien à voir cette année et heureusement !! Ici l'ambiance est détendue, la directrice est agréable et souriante, elle dit bonjour chaque jour et est attentive au bien-être des enfants et des enseignants... C'est vraiment génial de bosser dans cette ambiance. Et du coup avec les enfants ça n'a rien à voir non plus, au passage du photographe dans la classe, c'est un moment de partage et de joie avec les enfants. Pas de cri, pas d'ordres donnés, pas de soupirs, juste des sourires et du dynamisme pour les motiver à sourire. Le photographe est venu équipé d'un drone aussi, pour faire des photos aérienne pendant la récréation. Les enfants étaient surexcités, certains un peu apeurés de voir le drone voler au-dessus d'eux. C'était un bon moment, maintenant on attend de voir les résultats !!

 

dji-drone-gopro-camera.jpg
ouistitiiiiiiiiiiii

 

Toujours au sujet de l'école, et moins drôle cette fois, le retour des livrets scolaires... L'année dernière je n'avais eu à les remplir qu'en fin d'année, mais dans cette école on le remplit à chaque trimestre... Pas facile d'évaluer les compétences des enfants après moins de 2 mois en classe avec eux ! D'autant que cette année dans ma classe, les niveaux des enfants sont très hétérogènes... Certains ont plus d'un an d'écart entre eux et forcément à cet âge les différences sont énormes. Enfin bref, j'ai accompli ma tâche cet après-midi, mes livrets sont remplis...  Je pensais aussi à m'enregistrer pour leur passer ma voix toute la journée.  "vas t'assoir", "enlève ton doigt de ton nez", "éteins tes chaussures" (oui, cette année aussi j'y ai droit), "arrête de tripoter les autres", "ne te roule pas par terre", "on dessine sur la feuille, pas sur la table, pas sur le mur non plus", "vas chercher un mouchoir", "enlève le feutre de ta bouche", "enlève le feutre de ton nez", enlève le feutre de ton oreille", n'arrache pas la feuille du livre", ne monte pas sur la table", "on n'a pas le droit de dessiner sur les livres", "remets ton pantalon", "remets tes chaussures"... Et j'en passe !! Je n'ai que 16 élèves c'est une chance, mais ils sont très très très énergiques, pour ne pas dire autre chose... Heureusement l'école n'est que le matin ici...

 

FullSizeRender copie.jpg
c'est fait !!

 

Jeudi soir on est allé au Don Vincenzo, ça faisait longtemps... C'était soirée concert en plus, mais bon ce n'était pas forcément terrible... C'était une chanteuse accompagnée d'un clavier. Elle ne chantait pas si mal mais on y allait plus dans l'optique d'un repas tranquille avec les copains, pas pour écouter des reprises de Céline Dion ou Rihanna...

 

Je garde le meilleur pour la fin... Le premier rendez-vous médical au Gabon. Déjà la prise de rendez-vous était originale, on m'a donné le numéro de téléphone du médecin, en me disant d'envoyer un texto avec mon nom et ma demande de consultation, avec la raison, et le jour désiré. J'ai donc eu un texto me disant de venir ce vendredi à 14H. Bon, finalement à l'arrivée dans la salle d'attente à 14h, il y avait 8 personnes avant moi. Bon je me doutais bien que je n'allais pas passer à l'heure prévue, les médecins sont rarement à l'heure en général, et puis on est au Gabon quand même...

 

pancarte-chemin-patience36-300x225.jpg
on commence à connaitre la rengaine ici !!

 

Enfin bref, je m'étais préparée à passer un bout de temps à la clinique donc ce n'est pas trop grave... Mais 8 personnes quand même, ça me parait énorme ! D'autant que la salle d'attente est minuscule. A mon arrivée la secrétaire me demande pourquoi je viens, et me fait remplir mon dossier. La pièce étant toute petite, vive la confidentialité. On nous prend la tension et on nous pèse en salle d'attente aussi. Devant tout le monde. Sympa ! Enfin bref, c'est l'Afrique alors c'est comme ça... LA clim est à fond comme souvent ici, et très vite je suis gelée. Il fait plus de 30 dehors, alors la clim à 20 degrés ça pique un peu dans une si petite pièce. Plusieurs personnes ont demandé à l'arrêter mais la secrétaire semble à son aise et n'en fait rien...

 

confidentiel.jpg

La joie de la salle d'attente, c'était vraiment particulier. Bon ceci dit, en France aussi parfois l'ambiance est spéciale quand on attend de voir un médecin. Mais là, certaines déballent leur vie sans retenue devant tout le monde. Une autre demande quand elle pourra passer parce qu'elle attend depuis 8H ce matin. Je me suis demandée comment elle avait pu tenir jusqu'à plus de 14H sans rien demander, alors qu'elle est là depuis plus de 6H !!! Bref, apparemment elle avait été appelée le matin mais n'a pas entendu son nom... Une autre est interrogée par la secrétaire (en toute confidentialité bien sûr), pourquoi est-elle venue sans rende-vous. Elle part dans une explication peu crédible, on lui a dit que le médecin n'était pas là en septembre, ni en octobre, et que du coup la veille on lui a dit de venir ce jour pour consulter. La secrétaire répète plusieurs fois que la médecin est là depuis septembre, et qu'elle doit envoyer le fameux texto pour obtenir son rendez-vous. Parce qu'elle ne pourra pas passer aujourd'hui, il n'y aura pas de temps pour elle. Visiblement elle est patiente, parce qu'elle reste quand même assise à sa place à attendre...

 

sans-titre-1.jpg

 

Il y en a une qui commence à parler des problèmes du pays (les infos tournent en boucle à la TV), qu'elle va passer un concours mais qu'il n'y a que 150 postes pour 5000 inscrits. "Ah vraiment ça c'est le Gabon oh, on s'inquiète pour nos petits frères, qu'est-ce qu'ils vont devenir...". Et oui, en même temps c'est le principe d'un concours mais bon... Chacune y va de son commentaire sur les images du journal télévisé, la secrétaire aussi. Il n'y a que moi qui ne dis rien... J'attends juste mon tour. J'ai l'impression que ça va aller assez vite quand même. Il y en a deux qui sont entrées ensemble, et ressorties une petite demi-heure plus tard. Un quart d'heure par patient, c'est expédié, mais au moins ça diminue l'attente !

Une deuxième secrétaire arrive, et là, c'est le sketch des inconnus en direct. J'ai tellement envie de rire... "Aah, je cours pour les patients depuis le matin là, et celle-là n'est pas contente !" (celle-là, c'est une patiente assise à côté de moi, que la secrétaire montre du doigt sans retenue...). Les deux secrétaires se racontent leur journée, le ton monte mais ici c'est normal, et l'une reprend l'autre sur sa façon de travailler et de gérer les dossiers. Les inconnus quoi, mais il n'y a pas d'humoriste ici, ni de caméra. Certains patients perdent patience et commencent à s'énerver. Le ton monte avec la secrétaire mais ça ne va pas plus loin. Le ton redescend comme il est monté, et chacun reste à sa place...

 

AdE0n.jpg

Après ce petit spectacle en direct, c'est mon tour, après seulement 1h15 d'attente, c'est pas si mal !! Et comme les autres, c'est 15 minutes de consultation, on expédie ! Mais bon c'est pas grave, j'ai eu mon rendez-vous quand même !

 

Ce week-end on est resté à la maison. C'était le marathon du Gabon et pas mal de routes étaient fermées, et puis il fallait bien que je prenne du temps pour mes livrets...

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...



27/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres