les ga'bonheur

les ga'bonheur

Bonne arrivée pour la dernière année…

Nous voilà de retour au Gabon depuis maintenant un peu plus de deux semaines. Le voyage à été plutôt sportif parce que c'était long et que j'étais extrêmement chargée, mais tout s'est bien déroulé. A Roissy on a eu la chance de ne tomber que sur des membres du personnel Air France très agréables et efficaces. Bon, on est parti avec plus d'une heure de retard mais le service était  top en dehors de cela ! Même à bord de l'avion, les hôtesses et stewards ont été aux petits soins pour nous tout au long du vol. Charlie a été très calme dans l'avion, elle s'est endormie bercée par le bruit des moteurs. Et il semblerait que ma peur de l'avion se soit quasiment envolée ! Pas de crainte au décollage, ni pendant les minuscules turbulences du vol, ni à l'atterrissage. La grossesse et la maternité font visiblement de l'effet !! À voir qu prochain vol si c'est toujours le cas. 

 

IMG_0852.JPG
Finie la peur de l'avion !!

 

A l'arrivée à Libreville ça s'est assez bien passé aussi. J'ai demandé à deux gabonais de m'aider à trouver et récupérer mes valises et la poussette. Ils sautent d'un tapis roulant à l'autre pour aller chercher les valises, et sont pressés de sortir pour aider d'autres clients et gagner un autre billet. 

Il n'y a que celui des douanes qui a voulu faire du zèle,  qui a regardé dans nos valises juste histoire de nous embêter et nous faire perdre encore un peu de temps ! Et ici ils aiment tellement les prénoms composés, en lisant le passeport de Charlie, il l'appelait "Charlie-Marianne". J'ai eu beau expliquer que Marianne est son deuxième prénom, et seulement Charlie en prénom usuel, rien à faire, pour lui elle est restée Charlie-Marianne ! Bref après n'avoir trouvé que des couches, des croquettes et des vêtements dans nos valises, il nous à laissées sortir et enfin retrouver Nico !! Après plus de trois semaines ça fait plaisir d'être à nouveau ensemble et de se retrouver enfin en famille. 

 

IMG_0853.JPG


 

Je vois vite qu'ici rien n'a changé, la circulation, la façon de conduire, les coups de klaxons et changements de file sans prévenir… bonne arrivée comme on dit ici !! De retour dans le camp c'est très calme, peu de voitures, et on ne voit personne dehors. Beaucoup de familles sont encore en vacances. On découvrira les nouveaux arrivants très vite dans les jours et semaines à venir. 

En rentrant à la maison, évidemment Haston est completement fou. Après trois mois sans me voir j'ai droit à une fête de folie, pendant de longues minutes je me fais piétinner et sauter dessus par Haston qui est déchainé. il s'intéresse très vite à cette petite chose qui fait du bruit dans son cosy, il est surexcité par tant de nouveauté dans sa maison. La première soirée est compliquée, le samedi aussi, mais dès le dimanche il est plus calme et commence à redescendre de son excitation face à tous ces changements. On peut enfin avoir Charlie dans les bras sans qu'il pleure et s'excite pour la sentir et essayer de lui lécher les pieds, les mains et les oreilles. 

 

IMG_0854.JPG
On va éviter ce genre de léchouille ici !!

 

Le premier weekend a été très chargé, entre le rangement des valises, et le réaménagement de l'appartement, on n'est pas sorti du camp. laissons nous le temps de prendre notre nouveau rythme à trois. Pour le moment la météo est assez clémente, il ne fait pas encore trop chaud, et l'humidité est encore supportable. Bon, après trois mois en France avec pas mal de journées fraiches, j'ai parfois du mal à supporter la chaleur les jours où le soleil est de sortie. J'apprécie très franchement les journées nuageuses avec du vent !! La pluie s'invite parfois mais la saison n'a pas encore démarré. ça ne me manque pas spécialement ceci dit ! 

 

IMG_0855.JPG
Dur de supporter le soleil parfois

 

Charlie découvre son nouvel environnement petit à petit. On sort très peu du camp pour le moment, on va seulement faire les courses, passionnant ! Mais elle adore regarder tout ce qu'il se passe, et les gens adorent la regarder ! Les bébés blancs attirent l'attention et les sourires des gens c'est marrant À voir. Elle ne laisse personne indifférent. 

Quand on se balade autour du camp, elle écoute tout ce qu'il se passe, et moi j'avais oublié les bruits de Libreville. Les oiseaux : les martins pêcheurs, les gris du gabon, et tous ceux dont je ne connais pas le nom, ont remplacé le chant des hirondelles et des moineaux qu'on entendait en France.

Pour le côté moins agréable, j'avais oublié à quel point la ville est bruyante avec ses coups de klaxons, ses coups de frein brutaux qui laissent des traces sur le bitume, avec les gens qui crient toute la journée dans la rue, et surtout avec tous les travaux qu'il y a partout, à toute heure de la journée et en soirée… Quand on revient de la campagne tranquille, ça tape sur le système !!

 

IMG_0856.JPG
beaucoup trop de bruit !!

 

Pas de découverte ni de sortie intéressante à raconter dans cet article, Charlie est encore petite pour que nous l'emmenions n'importe où. Mais cela viendra !! 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures…



04/09/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres