les ga'bonheur

les ga'bonheur

Changement de destination...

Nous voilà de retour sur le blog après quelques temps d'absence. Normalement, nous aurions dû vous raconter nos deux semaines d'évasion et d'escapades en Afrique du Sud, mais parfois la vie décide pour nous d'autres chemins... Nous avons changé de destination en urgence. Nous devions partir le vendredi soir pour Johannesburg puis Cape Town, finalement c'est pour Paris que nous avons pris l'avion. Un vendredi 13 que nous n'oublierons pas ! Pour Haston pas de changement, il a passé ses deux semaines de vacances chez des amis.

 

noticia9515h.jpeg
Direction le nord et non le sud...

 

Avant de quitter notre pays d'adoption, nous avons eu droit à une petite dose de Gabon... En allant nous enregistrer et déposer nos bagages, on fait la queue derrière un couple accompagné certainement de leur chauffeur. Monsieur donne son passeport, mais cela ne va pas il est périmé, pas de voyage pour lui... Donc Madame donne son passeport et c'est le chauffeur qui dépose les valises. Mais dommage, ce ne sont pas les bonnes valises qui sont parties, le chauffeur a déposé celles de Monsieur (qui est donc bloqué au Gabon...) à la place... Bref, il a fallu attendre que l'hôtesse passe derrière pour récupérer les valises, et qu'elle enregistre les bons bagages... Rien de très étonnant jusqu'ici...

Quelques minutes plus tard, on s'installe dans le restau de l'aéroport, histoire de se poser et boire un petit truc avant de décoller. On attend assez longtemps à table, et quand enfin une serveuse nous voit elle nous dit "oh je ne vous avais pas vus". Ben oui, pourtant la salle est loin d'être remplie de clients !! Bref, Nico demande la carte des desserts :

"Ah non Monsieur on n'a pas de carte des desserts ici, vous nous demandez ce que vous voulez"

"..."

"Ben vous demandez ce que vous voulez, des crêpes, de la glace ou n'importe quoi"

"ok alors je vais vous prendre des crêpes au sucre, avec une petite bouteille d'eau pour ma femme"

Elle revient quelques minutes plus tard, il n'y a pas de petites bouteilles d'eau, ni de crêpes d'ailleurs. On passe de "vous pouvez commander ce que vous voulez" à "en fait on a juste de la mousse au chocolat et de la salade de fruits". Ok, ben alors apportez-nous une salade de fruits merci". 10 minutes plus tard, toujours rien... On appelle notre serveuse, et elle nous dit "mais vous êtes pressés ?" Ben oui, en fait on est à l'aéroport et on a un avion à prendre au cas où ça puisse étonner...

 

bras-men-tombent-L-1.jpeg
Les bras m'en tombent...

 

Enfin bref, après quelques sourires, un peu d'appréhension et 6h30 de vol, nous voilà arrivés à Roissy. Je suis partie en sarouel et claquettes, et il y a quand même une hôtesse qui s'est inquiétée de savoir si j'avais prévu autre chose pour sortir de l'aéroport... Oui, on est parti avec 32 degrés, on arrive il fait 0, ça risque de piquer alors je vais changer de chaussures avant de sortir de l'aéroport. Mais malgré plusieurs couches de vêtements et des chaussures fermées, le froid est saisissant. Surtout que j'ai à peine dormi dans l'avion donc ça n'aide pas à avoir chaud...

Ca n'est pas mieux à Roissy qu'à Libreville au niveau de la police aux frontières... Il n'y a pas grand monde quand on arrive, c'est déjà ça, mais le mec devant nous au guichet, lui aussi, décidément, a un souci de passeport. Comment a-t-il pu quitter le pays d'où il vient avec un passeport périmé ? Je n'en sais rien, mais résultat, le guichet a fermé juste devant notre nez, on ne prend jamais la bonne file !

 

ob_9b6ab8cde0805cf92964f863129a0255_poste-antilles.png
C'est une idée pour la prochaine fois...

 

Avec ces températures négatives, il a bien fallu faire quelques achats dès notre arrivée à Soissons. Quelques pulls, pantalons et vêtements chauds pour survivre au grand froid annoncé pendant nos 2 semaines sur place. Samedi on a même eu droit à de la neige juste après notre arrivée. Et bien ça ne m'avait pas manqué, je ne suis vraiment pas faite pour vivre dans le froid !!

Tout cela n'est qu'un détail de notre séjour en France. Nous sommes rentrés pour des raisons familiales, notre première semaine a été longue et difficile, nous avons dû dire un au revoir douloureux, nous venons de perdre un être cher qui va laisser un grand vide.

 

L-anthurium-5-conseils-d-entretien-pour-la-plante-qui-illumine-votre-maison_width1024.jpeg

 

Ce passage en France nous a permis de voir beaucoup de monde, dans des conditions difficiles malheureusement, mais ça fait tout de même du bien ce contact humain. J'ai pu mettre un visage sur des lecteurs du blog que je ne connaissais pas, et Nico a pu revoir des personnes perdues de vue depuis plusieurs années parfois. On a aussi eu l'occasion de revoir des copains du Gabon, que l'on avait pas vus depuis plusieurs mois et leur retour en France. C'est étrange de se revoir en France, mais c'était un chouette moment d'être ensemble quelques heures ! On a pu parler un peu du Gabon, et eux nous ont un peu raconté le retour en France après 3 années au Gabon, ce qui n'est pas forcément chose facile ! Et même si nous ne sommes que dans notre deuxième année africaine, nous avons déjà fait plus de la moitié du séjour, le temps passe à une vitesse folle et nous penserons bientôt au retour !

 

16216008_10211900291688856_111675836_n.jpeg
Les retrouvailles avec les voisins de Libreville 

 

Nos deux semaines ont été plus que remplies, mais on a pris un peu de temps pour penser un peu à l'arrivée de bébé, en récupérant quelques affaires, en faisant quelques achats (dommage il n'y a ni Ikéa ni Aubert ou Vertbaudet à Libreville...) et repérages pour la liste de naissance que nous partagerons bientôt. On attend de connaitre le sexe de bébé avant d'ajouter quelques articles. On est aussi allé à la maternité pour prendre quelques rendez-vous de fin de grossesse. Tout cela semble maintenant bien réel, on réalise un peu plus que la famille va s'agrandir !

 

il_340x270.773378496_jfqm.jpeg
On se prépare doucement

 

Après beaucoup d'émotions, de tristesse, de rencontres et retrouvailles, hier nous avons repris l'avion direction Libreville. A Roissy, encore beaucoup d'attente avant de rejoindre la salle d'embarquement, heureusement que l'on prévoit toujours large niveau timing... On a dû patienter plus d'une heure à la police aux frontières, il y avait des contrôles renforcés pour les passeports... Patience patience !! Après 6h30 de vol on a retrouvé 31 degrés, ça fait du bien ! On a aussi retrouvé de suite l'ambiance générale du pays, pas trop de bonjour, pas trop de sourire non plus faut pas déconner !! Mais beaucoup de "bonne arrivée" bien sûr ! Pas de doute, on est rentré à la maison !! On a passé beaucoup moins de temps à l'aéroport de Libreville qu'à Roissy, ça a été plutôt rapide même pour récupérer toutes nos valises. Une douche rapide, un short et des tongs et nous voilà partis récupérer Haston. On a eu droit à une grosse fête, mais il était bien chez les copains. Bon il en a profité pour faire quelques bêtises et montrer un peu les dents mais bon...

 

accessoires-de-maison-mug-bonne-arrivee-x-waxprint-16326862-mug-web-jpg-b40402b-96184_570x0.jpeg
Bonne arrivée comme on dit chez nous !!

 

On a loupé les matches du Gabon pour la CAN 2017, qui a commencé le jour de notre départ, avec un match des Panthères. Ils ont été éliminés assez rapidement malheureusement pour eux.

Vendredi soir on a aussi loupé une grosse tempête visiblement. Il y a quelques arbres qui ont souffert, le vent a dû souffler bien fort et la pluie tomber fortement, on a pu voir quelques gros arbres déracinés en faisant le tour du camp tout à l'heure... Certains avaient de jolis arbres sur leur terrain, notamment des bananiers, et bien ils n'ont pas résisté non plus. Ca devait être impressionnant, avec certainement les coupures de courant qui vont avec, même si on n'est plus concerné par les coupures depuis qu'on vit sur le camp, merci le groupe électrogène !!

 

16265240_1222815181105258_7311499767211088148_n.jpeg
bien dommage pour ces bananiers...

 

Valises vidées et rangées, pulls, écharpes et bonnets troqués contre tongs, robes et shorts, on a vite repris nos habitudes gabonaises... Demain Nico reprend le travail, et nous voilà repartis pour la vie africaine. Pas pour longtemps pour moi, dans trois mois et demi je serai déjà dans l'avion direction la France pour la fin de grossesse et l'arrivée de bébé.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...

 

 

 



29/01/2017
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres