les ga'bonheur

les ga'bonheur

Ah vraiment....

Cette semaine on a eu droit au Gabon dans toute sa splendeur... 

 

En début de semaine j'ai loupé mon cours de photo parce qu'une entreprise était censée passer à 14h pour faire un devis. Ils devaient passer pour nous prévoir des moustiquaires supplémentaires et quelques petites installations pour améliorer notre petit logement. Bon je me doutais qu'ils ne seraient pas là avant la demi-heure de retard réglementaire. Comme dit Michelle mon atsem, "au Gabon on n'a que l'heure, pas les minutes". Si tu as rendez-vous à 9h mais que tu es là à 9h50 C'est toujours 9h donc c'est bon. (C'est sûrement pour cela aussi qu'elle arrive à 7h50 tous les matins au lieu de 7h30... ). Bref, à 15h30 ils ne sont toujours pas là alors je préviens Nico qui les appelle. La réponse on la connaît "je suis en train d'arriver". Oui, mais vous arrivez d'où? Le monsieur etait aux urgences avec son fils mais il etait en train d'arriver... Ils sont arrivés à 17h15. Ou comment perdre une après-midi pour rien. Il faudrait qu'on prenne l'habitude mais je n'y arrive pas ! Enfin bon, si au moins le devis est fait et qu'il est accepté on n'aura pas tout perdu !! 

 

image.jpegPour ceux qui se plaignent des retards de train, ici c'est au quotidien...

 

Le même jour, le matin, j'avais eu droit à une petite discussion sympa avec une maman à l'école. Pour le deuxième jour de suite elle emmène les jumelles avec une heures de retard. Je lui dis qu'il faut faire l'effort d'arriver à l'heure parce que les filles loupent le plus important de la Journée. "Oui mais c'est compliqué je n'ai plus la nounou le matin, elle a démissionné." Et moi qui lui réponds bêtement "et alors ?" " vous comprenez c'est compliqué je dois me lever, lever les filles, m'apprêter puis apprêter les filles avant de venir". Ah oui effectivement, c'est compliqué. Pardon madame, je ne me rendais pas compte ! Je ne vis pas dans le même monde c'est sûrement pour cela. 

 

image.jpeg

 

Et pour couronner tout cela, petite "réunion d'équipe " à l'école, mercredi matin. Bon, ça n'est pas forcément typique du Gabon, mais certainement plutôt du monde des expatriés... Un autre monde. Je ne veux pas non plus généraliser, mais ici c'est particulier. Notre chère directrice d'école a convoqué l'équipe d'enseignantes de la maternelle pour "remettre les pendules à l'heure". D'après elle elle se la joue trop cool et va bientot s'énerver. Alors elle qui ne passe pas une journee sans être desagreable et sans gueuler au moins une fois je serais curieuse de voir ce que ça donne quand elle arrête d'être cool !! Personnellement je n'ai aucune interaction avec elle on ne se parle pas, donc je n'ai pas de souci. Bref, j'en reviens à ma réunion. Deja cela commence par une grosse blague : "bon, ici, c'est moi le patron, alors jusqu'à maintenant j'ai été cool, mais maintenant je vais l'être beaucoup moin". Elle nous a listé tous ses "problèmes" (qui ne sont que des détails), en tirant bien la tronche et en rappelant sans cesse que le boss c'est elle bien sûr. Le moment le plus drôle, c'est quand elle a dit que personne n'allait lui apprendre son métier, qu'elle faisait cela depuis 30 ans, et qu'elle savait mieux que nous toutes réunies comment gérer son école. Respect madame la directrice. Non c'est vrai, une personne qui en sait plus qu'une dizaine d'autres réunies, c'est fort. Enfin bref, vous voyez bien le topo. Une française expat en Afrique depuis plusieurs décennies, qui a tendance à mépriser la population (sauf ceux qui ont un intérêt pour elle bien sûr) et qui se prend pour la reine du monde quoi. Moi J'ai retenu le fou rire tout le long. C'était ridiculement Drôle. Surtout qu'au final quasiment personne ne se sent concerné par ce qu'elle a dit... En gros tout va continuer comme depuis septembre. 

 

image.jpeg

 

A côté de cela, la semaine a été chouette. Jeudi soir j'ai animé un groupe de parole avec ma collègue et copine psychologue, au centre "tous differents". Les parents étaient nombreux. Le début a été discret, il a fallu qu'un papa commence à parler et c'était lancé, tout le monde voulait prendre la parole pour raconter son histoire. Le handicap à vraiment une place compliquée au Gabon. Il n'a pas vraiment de place d'ailleurs. Les parents sont un peu perdus, entre le manque de reconnaissance, les diagnostics aléatoires, les croyances qui entourent tous ceux qui sont "différents", il est difficile pour eux de s'occuper de leurs enfants. Mais ils ont envie, ils ont beaucoup de questions, ils sont en demande d'aide. On n'a pas toujours de réponse à leur donner mais au moins ils sont écoutés et ici c'est sans jugement. C'est assez étrange de voir la place qu'ils nous Attribuent. Pour eux, on est des "spécialistes". Il y a même une maman qui m'a prise en photo... Moi je veux juste apporter ma petite pierre à l'édifice en structurant les après-midi des enfants et en donnant quelques pistes aux éducs et aux parents sur la vie quotidienne. Apres mon petit appel à la générosité sur Facebook je suis plutôt contente j'ai eu pas mal de réponses. Dans quelques semaines je devrais avoir pas mal de colis, je vais pouvoir aménager un espace jeux. J'ai hâte de tout mettre en place et de voir les enfants en profiter. 

 

Le Week end est arrivé vite, hier matin comme d'habitude nous avons profité de la piscine, et on y a vu des copains c'était sympa. Un peu de soleil, une piscine presque vide, une bonne trentaine de degrés, c'est parfait. L'après midi a été calme, on est resté à la maison, petit film et sieste Sous la clim. 

 

Aujourdhui on avait réservé le terrain de tennis pour une heure ce matin. On s'est inscrit la semaine dernière, nouvelle activité. Que les sœurs Williams se rassurent, je ne vais pas les battre demain. Mon niveau est tellement élevé que si je prenais des cours, je serais sûrement avec le groupe des 4-5 ans... Mais c'est sympa et ça défoule. 

 

image.jpeg

 

Ce midi nous avons testé un restaurant indien. On avait eu pas mal d'avis différents dessus, des bons comme de moins bons. On nous avait dit que cetait trop épicé et immangeable du coup, puis on nous a dit que c'était très bon... Donc on a testé pour nous faire notre propre avis. Et on a bien fait !! Le restau est au 4eme étage de la tour life by mayena. La deco est super, on s'y croirait ! Des éléphants colorés, des coussins dorés sur des banquettes moelleuses... Le service est excellent, ça change !! Les serveuses sont souriantes et efficaces. Le choix est difficile la carte est très fournie. Nico choisit un "lazeez murgh tikka masala" (curry de poulet tikka masala au tandoor) avec du riz aux petits pois et coriandre. Pour moi ça sera un "lasooni dhaniya murgh" (poulet tikka assaisonné à l'ail, coriandre et beurre citronné), avec du riz nature et un "garlic naan" (pain à l'ail). Le repas est vraiment excellent, on se régale. C'est sûr on recommandera l'endroit et on reviendra goûter d'autres plats. Le chef est venu nous voir à table, c'est rare de voir ça. Il était content d'avoir des compliments. Bon par contre le dessert ne nous a pas convaincus. On a choisi un "shahi tukda" (pain perdu aux pistaches et amandes), c'était très gras et sucré. Apres un bon repas très copieux c'était trop pour nous on a juste goûté et reposé la cuillère... La prochaine fois, quand on reviendra dans cette tour on tentera le gabonais gastronomique. Nico n'a pas envie mais moi oui !! 

 

IMG_1136.JPGPetite table...

 

L'après-midi est passée vite, une petite sieste, et la balade habituelle d'haston au camp. Il y a eu une grosse pluie cette nuit alors il a pu profiter des flaques d'eau Pour se rafraîchir, sa piscine à lui.... 

 

IMG_1146.JPGLa piscine...

 

Bonne semaine et à bientôt pour De nouvelles aventures... 

 

 

 

 

 



31/01/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres