les ga'bonheur

les ga'bonheur

A la découverte des traditions...

Encore une semaine passée à une vitesse folle. Lundi et mardi c'était encore la course, nous sommes allés chez les copains pour la douche, pour la lessive... En plus du rythme habituel déjà soutenu, les journées ont été très chargées. Heureusement pour nous, l'eau est revenue mercredi en milieu de journée.

Lundi après-midi je suis allée au centre "Tous différents", je suis accueillie par la joie et les cris des enfants ! Mais pour certains c'est difficile de ne pas venir avec moi, je ne peux pas prendre tous les enfants dans le groupe... Certains sont tristes quand je leur dis de rester en salle TV. Les après-midi sont longues pour eux, attendre que les parents (ou le chauffeur) viennent les chercher... Il n'y a que la télévision pour patienter, ou encore une petite sieste dans une des salles de classe. Ils ont envie d'autre chose. Alors forcément, quand j'arrive avec mes quelques jeux, j'ai du succès !! Jeudi, nous avons fini la séance en écoutant de la musique sur mon téléphone et ils ont dansé. Ils adorent danser, et chanter. Et ils ont le rythme dans la peau ici, je suis ridicule à côté !! Reine Esther a voulu jouer à le coiffeuse quand elle a vu mes cheveux longs détachés... Mais la douceur n'est pas la qualité la plus répandue au Gabon !!

 

Mardi midi, l'habitude est calée, nous avons mangé à l'Enk avec des copains. Au menu du jour, une très bonne brochette de capitaine citron/basilic.

 

12341290_10153393422503802_134816917506068957_n.jpgbonne petite brochette de capitaine

 

Le temps est compté aussi le mardi midi, je vais au club photo l'après-midi. Cette semaine nous sommes allées en sortie pour travailler sur les portraits. Nous devions aller dans un restau pour faire les photos, dans un super cadre où les photos auraient été chouettes. Tout avait été calé par téléphone avec eux, mais arrivées là-bas, on nous dit que ce n'est pas possible... alors on est allé au mess tant pis. L'après-midi a été très sympa, on était en binôme pour se photographier et réaliser tous les cadrages possibles pour le portrait. Pas facile de se laisser prendre en photo, mais derrière l'appareil c'est tout de suite plus sympa.

 

IMG_0228.JPGParce qu'un portrait n'est pas forcément une photo de visage !!

 

C'est aussi mardi que nous avons réservé notre séjour dans la brousse pour y passer Noël. Nous partirons du 24 au 26 décembre, avec au programme bateau, 45 minutes de 4x4 pour arriver à l'hôtel, safari en voiture, à pied, repas de Noël, plage... On devrait passer un bon moment, pour un Noël plutôt original !! Haston passera Noël chez des copains, il sera avec sa pote berger allemand Antalya. Il sera mieux ici qu'à rester enfermé dans l'hôtel quand nous serons partis en safari...

carte-nyonie-trajetwtmk-web---copie.jpgpour donner un aperçu du lieu !!

 

La semaine dernière j'avais terminé l'article en disant que nous irions à PK 12... Nous y sommes donc allés vendredi soir. Plus précisément, vers le quartier Bikélé, après le PK 12. PK 12 c'est Point Kilométrique 12. Nous sommes partis avec un couple de copains. Après 35 minutes de route, nous arrivons sur une piste. Le guide m'avait dit par téléphone que le début de piste était correct, mais que le dernier kilomètre était plus tendu, mais praticable par temps sec. Ce qui est top, c'est qu'il a plu dans l'après-midi, alors nous allons vite voir l'état de la piste... Le guide nous rejoint en voiture pour nous montrer la fin du chemin. Il nous prévient avant chaque partie plus difficile d'accès. Finalement le Pajero nous amène presque au bout sans trop de problème. Nous le laissons pour terminer le chemin dans la benne du pick up de Christophe, notre guide. Un bon moment de rigolade, à se demander si on va glisser jusqu'en bas de la piste, si on va finir dans la boue, si on va devoir pousser pour aller au bout... Et finalement on arrive tranquillement dans le village.

Dès qu'on pose le pied à terre on est dans l'ambiance. On est bien loin du bruit et du stress de Libreville. Les odeurs, les bruits, l'atmosphère... C'est vraiment dépaysant et reposant. On voit un homme qui semble nous attendre, Christophe nous dit que c'est son ingénieur du son, et précise qu'il est sourd et muet. Et non, ce n'est pas une blague !! Mais ça nous a fait rire toute la soirée quand même.

Avant de découvrir le village, on traverse une petite forêt, en mode Koh Lanta. Il y a des torches tout le long d'un petit sentier, et on a l'impression de se rendre au conseil pour éliminer le mauvais candidat de la semaine !! Au bout du sentier, on entend les hommes chanter. On voit les tables et bancs, avec les lampes et l'apéro déjà prêt : noix de coco et cacahuètes fraîches sur chaque table. Les tables sont installées face à ce qui sera la "scène" du spectacle. Juste derrière, un feu de bois crépite. On voit aussi une salle derrière nous, là où nous prendrons le repas.

 

IMG_0243.JPG

Le spectacle peut avoir lieu s'il y a une quarantaine de personnes. Ce soir il y aura tout un groupe de militaires qui nous rejoindront une heure après notre arrivée. Nous avions réservé de notre côté, et nous sommes bien contents d'être arrivés plus tôt. On a pu prendre l'apéro tranquillement entre nous, au son des chants africains. On nous propose du vin de palme en apéritif. Je n'ai jamais goûté alors comme bien souvent je me lance, et finalement tout le monde me suit. Bon, autant le crocodile était une bonne expérience, autant le vin de palme, je n'y retournerai pas ! Impossible à décrire, mais ça ne sent pas très bon, et on n'a pas du tout aimé... Au moins on aura essayé ! Par contre je n'avais jamais mangé de cacahuètes fraîches, c'est original et pas mauvais du tout. Elles sont pleines d'eau et n'ont pas le même goût que les sèches auxquelles on est habitué.

Après un apéro tranquille le groupe arrive, les danseurs peuvent commencer. La troupe Mbeng N'tam (signifie "beauté et prospérité" en Fang) fait son entrée, les hommes d'abord, puis les femmes. Ils sont tous maquillés, avec les vêtements traditionnels. Comme on nous le dit au début du spectacle "pas de jean ni de tee shirt ici".

 

IMG_0255.JPGL'arrivée des danseurs

 

Les danses vont s'enchainer, traditions du nord et du centre du Gabon. Les hommes, les femmes, avec le feu, avec les branches qu'ils tiennent dans les mains... Ils chantent et font de la musique aussi. Il y a beaucoup de percussions, l'un d'eux jouent même avec les dents (je ne saurai pas vous dire le nom de l'instrument...). Tous vont au centre de la "scène", de la plus jeune au plus vieux. Certains bougent à une vitesse incroyable, difficile de photographier ces instants ! Ils vivent tous dans ce village, sans eau ni électricité d'après Christophe. Il y a quand même le courant, puisque quelques spots éclairent certains moments du spectacle. Ils ne l'utilisent surement pas dans leur quotidien.

 

IMG_0453.jpgPercussions et danse rapide et rythmée

 

Après leur spectacle, l'un des danseurs nous explique que l'on ne peut pas aller manger sans que nous, étrangers, nous ayons participé aux danses. Ils viennent alors chercher quelques uns d'entre nous pour partager un moment de danse. J'ai adoré ce moment. C'est super de pouvoir participer à cela, même si on est loin d'avoir un déhanché comme le leur !! Mais ce n'est pas grave, on profite de l'instant et on s'amuse à essayer de suivre leurs pas.

Après plus d'une heure et demi de spectacle on nous invite à passer à table, autour du repas gabonais : riz, poulet, bananes plantains, et salade de chou. On nous sert directement sur une feuille. On nous a mis une fourchette, mais nous on décide de manger à l'africaine : avec les doigts ! Et c'est bien meilleur comme cela. Christophe, qui vit ainsi depuis 30 ans, nous dit que si cela ne tenait qu'à lui, il ne mettrait même pas de fourchette. Elles sont quand même utilisées, nous sommes les seuls à manger à l'africaine !! La serveuse nous dit même qu'on est "magnifiques"... Le repas est délicieux, on se régale. Pour terminer, on a droit à une salade de fruits servie dans une feuille également : pastèque, ananas et mangue. Délicieux !

 

IMG_0489.JPGUn régal !

 

Et à peine terminé, tout est débarrassé, les table enlevées et le spectacle recommence. Les danseurs se sont tous changés, et c'est reparti !! Et on nous invite à nouveau dans la danse. La plus jeune des danseuses est fatiguée, elle danse quelques minutes et s'endort sur les genoux d'une femme de la troupe, sur la scène. On nous fait passer le livre d'or pour laisser nos impressions, elles sont très bonnes ! La soirée restera gravée longtemps dans nos mémoires. En plus d'un chouette spectacle, on a eu un accueil très chaleureux, très sympa. Ils sont tous souriants, ils nous ont accompagnés pour le retour. A nouveau nous avons traversé le bois sacré, sur le sentier éclairé par les torches. Et nous avons eu droit à un nouveau tour de pick up. Le chauffeur va un peu plus vite, ça glisse et ça bouge mais c'est vraiment très drôle. Encore une expérience que l'on n'oubliera pas !

 

IMG_0591.jpg

Après tout cela le trajet du retour s'est fait sans problème, la circulation était fluide !!

 

Hier il a plu presque toute la journée, mais nous sommes quand même allés faire un petit tour au vide-grenier du mess, ainsi qu'au marché de Noël des différents club du CSA : la couture, la pierre M'Bigou, les loisirs créatifs...

 

Ce matin nous avons un peu profité de la piscine du mess, sous un gros soleil. L'électricité a coupé de 9h30 à 17h30, mais on avait de l'eau !! On ne peut pas tout avoir !!

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...



05/12/2015
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres